Le MMS rend - presque - tout mobile compatible aux codes-barres 2D

Par 08 janvier 2010 2 commentaires
Mots-clés : Future of Retail

En s'appuyant sur les messages multimédia, Jagtag permet un usage de ces systèmes de marquage bidimensionnels par les téléphones qui disposent d'un appareil photo. Ce, sans avoir à télécharger d'application spécifique.

Pour faciliter l'usage des codes-barres 2D en marketing, Jagtag lance un système qui permet de lire les tags sans télécharger aucune application ni disposer de lecteur préintégré dans son téléphone. Tout ce qu’il faut pour l’utiliser, c’est un téléphone muni d’un appareil photo et capable d’envoyer des MMS. Le consommateur photographie le tag depuis son mobile et envoie un message multimédia à un numéro défini appartenant à Jagtag. Le système reçoit le numéro de l’expéditeur et les informations relatives à son téléphone en même temps que l’image.
Envoyer le contenu par MMS
Le code est traité et identifié à partir des bases de données propriétaires ou tierces. L’ensemble du contenu de l’annonceur est néanmoins conservé sur les serveurs de Jagtag. En fonction des consignes de la marque, du profil de l’utilisateur et des possibilités du téléphone, le contenu adapté est sélectionné. Celui-ci est envoyé au consommateur par MMS. Outre des services de gestion et d’envoi du contenu, la plate-forme de Jagtag inclue également un reporting des campagnes marketing. Via les code-barres, les consommateurs sont à même d’accéder à des informations produits, des démonstrations, mais aussi des promotions et des offres diverses...
La technologie en démonstration au CES
"Les code-barres 2D peuvent être créés rapidement pour correspondre à n’importe quel besoin marketing d’une marque", explique le responsable du développement de Jagtag. "Cela permet d’appeler les consommateurs à l’action via du contenu multimédia interactif sur mobile". Une démonstration de la technologie sera faite lors du CES 2010. C’est NBC Universal qui présentera du contenu et des coupons de réduction par ce biais sur leur stand. Autre usage, le New York times proposait récemment une publicité affichée dans la rue sur laquelle les passants pouvaient accéder à diverses rubriques en envoyant un code-barres 2D.

Haut de page

2 Commentaires

Le seul hic ( de taille ) est dans le délai de réponse !! Il arrive quasi systématiquement qu'un MMS soit transmis avec 5 à 10 minute de retard, et là tout l'intérêt de la lecture du code-barre se perd...

Soumis par Jean-Yves (non vérifié) - le 09 janvier 2010 à 16h06

mouais....

Soumis par romain (non vérifié) - le 11 janvier 2010 à 15h10

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas