Sur mobile, les capteurs optiques affinent la navigation sans contact

Par 28 avril 2010
Mots-clés : Smart city

Minput permet de contrôler l'écran de son appareil portable en déplaçant celui-ci face à une surface physique : deux capteurs embarqués au dos du mobile filment les mouvements.

Pour commander sans contact certaines actions à un écran tactile mobile, il est possible de se servir de l'accéléromètre de l'appareil. Puis de bouger son téléphone ou son lecteur MP3 pour effectuer les différentes initiatives souhaitées. L'université de Carnegie Mellon propose pour sa part de s'en remettre à des capteurs optiques. "Des éléments identiques à ceux d’une souris d’ordinateur peuvent être incorporés à des appareils portables pour une navigation sans contact avec l'écran", affirme Scott Hudson, qui participe au projet. Avantages : pour le chercheur, un tel système est également moins coûteux et plus précis que l'accéléromètre. Dans ce but, son équipe a mis au point Minput. Le système permet de manipuler des applications en déplaçant le mobile à proximité d'une surface physique : table, paume de la main, vêtement.
L'écran du téléphone devient une fenêtre virtuelle
Parmi la variété d’interactions qu’autorise le système figurent la possibilité de zoomer sur une image, de faire défiler une liste de chansons ou de naviguer sur des pages web. Il consiste en deux capteurs optiques embarqués au dos d'un appareil - téléphone ou MP3. Et d'un logiciel qui transforme les captations gestuelles en interactions sur l'écran du mobile. "Ce système qui offre les mêmes bénéfices que d’autres techniques de captation est cependant moins coûteux et complexe", précise le responsable. Le logiciel différencie en deux catégories les mouvements détectés par les capteurs : ceux directionnels - horizontaux, verticaux, diagonaux - et ceux rotatifs.
Zoomer sur une image en basculant son outil mobile
Ainsi, lorsqu’un utilisateur souhaite faire défiler un document, le système le comprendra si l’utilisateur effectue des mouvements indiquant une direction. Cependant, si la personne souhaite interagir avec une donnée, elle devra alors effectuer des mouvements de bascule. En tournant son mobile dans le sens des aiguilles d’une montre, un utilisateur pourra ainsi augmenter le volume d’une chanson, zoomer sur une photographie ou faire pivoter un document. Et inversement. Lorsqu’un utilisateur naviguera sur le web, il pourra utiliser un curseur qui permettra de pointer les données qu’il souhaite atteindre. Pour valider leur choix, les personnes n’auront qu’à appuyer sur un bouton de contrôle implanté sur le coté de l'outil.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas