Le Mobile Codes Consortium souhaite inviter les codes-barres sur les mobiles

Par 01 mars 2007

Photographier à l'aide de son téléphone portable un code-barre pour obtenir des renseignements sur vos horaires de train ou sur les films à l'affiche? Voilà qui est chose courante au Japon. Dans...

Photographier à l'aide de son téléphone portable un code-barre pour obtenir des renseignements sur vos horaires de train ou sur les films à l'affiche? Voilà qui est chose courante au Japon. Dans le reste du monde, cette méthode reste encore relativement théorique. C'est pourquoi le Mobile Codes Consortium, créé à l'initiative de Hewlett-Packard et Publicis et qui réunit fabricants, opérateurs et publicitaires, tâche de promouvoir ce nouvel usage.
 
Le code-barre 2D est apparu au Japon en 1994 dans le secteur industriel, pour contribuer à une meilleure gestion des stocks, par exemple. Aujourd'hui, grâce à une action efficace des opérateurs, le grand public en profite au quotidien, et ces codes-barres s'affichent sur de nombreux produits.
 
Pour permettre à l'Europe et aux autres pays de bénéficier de cette méthode, le Mobile Codes Consortium souhaite instaurer une norme unique de codes-barres 2D. Car pour le moment, la multiplicité des systèmes propriétaires existants reste un frein au bon développement du code-barre sur mobile.
 
Dans ce but, les acteurs de l'organisation, parmi lesquels des constructeurs comme Nokia et Ericsson et des opérateurs comme Vodafone et Deutsche Telekom, se sont réunis à Londres pour discuter de la mise en place d'un standard unique.
 
Mais quels sont les réels enjeux de ce nouveau service? Selon le consortium, la généralisation du code-barre 2D pourrait "révolutionner et accélérer l'adoption d'Internet sur le mobile et, par extension, la messagerie et la voix dans le monde entier". Voilà qui semble fort prometteur!
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 01/03/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas