Le mobile de la Corée dans la mer

Par 07 septembre 2009

Oui, il fallait bien que j'arrive à placer ces trois mots dans le titre. Malheureusement, avec celui pour lequel j'ai opté, on a l'impression de jouer au Cluedo. Bref. En Corée, qui est un pays très haut-débit, le mobile a le vent en poupe. Nous l'avons écrit là, et nous le répéterons ici et là toute la semaine. Dernière nouvelle en date en provenance du ministère des transports et des affaires maritimes : la prolongation des réseaux mobiles en pleine mer, grâce à l'installation de répétiteurs de signaux dans les phares. 80% des installations sont faites (soit 42 phares sur 56).

Pour que cela soit dans la tendance verte (et techniquement réalisable), l'alimentation de tout cela se fera avec un mélange d'énergie éolienne et d'énergie solaire. Etonnez-vous après cela que le Digital Korea, voyage organisé par Patrice soit complet. Déjà, lors de mon dernier voyage de presse - il y a dix ans - honteusement sponsorisé par LG Electronics, j'avais été quelque peu ébahi par ce pays où les constructeurs d'ordinateurs faisaient aussi de la distribution d'essence, construisaient des immeubles, vendaient du savon, proposaient des machines avec des OS propriétaires. Le tout dans cette atmosphère de chou fermenté si particulière.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas