Le mobile devient textuel en fusionnant avec le web

Par 20 mars 2008
Mots-clés : Smart city

Ribbit lance une interface unique pour gérer ses communications mobiles sur Internet. Au menu : téléphonie sur IP, filtrage des appels, mais surtout, transcription textuelle des appels.

Avec Amphibian, la nouvelle interface lancée par Ribbit, plus la peine de regarder son écran de téléphone portable. Notre mobile, et tous les services associés se sont fait avaler par le web. Ce logiciel disponible sur Internet offre différentes applications innovantes qui permettent la gestion sur le web de son mobile. On pense tout de suite à d'autres applications comme GrandCentral de Google. "Beaucoup de fournisseurs développent ce type de système : je pense à Fring ou encore Truphone," ajoute Pierre Carbonne, consultant en environnement mobile au sein de l'Idate. "Mais l'innovation ici, c'est l'intégration des applications à une seule et même plate-forme". Des applications qui permettent de téléphoner en mode VoIP, et de gérer en ligne des appels téléphoniques. Ribbit propose ainsi de nombreux services qui permettent de gérer une boîte vocale comme une messagerie mail.
Du web sur mobile au mobile sur web
A savoir l'écoute en direct des messages vocaux, le filtrage des appels, une base de contacts en ligne, ou encore l'affichage d'informations sur la personne qui appelle (via l'apparition de pages web en rapport avec elle). "La solution la plus intéressante est certainement le système de "Voice to Text", intégré directement à la plate-forme" explique Pierre Carbonne."Un vrai plus pour pouvoir consulter ses messages sans avoir à décrocher son téléphone lorsqu'on est en réunion." Les messages vocaux sont ainsi transcrits en version texte : ce qui permet de partager ses messages ou d'y effectuer des recherches via un moteur spécialisé.  Et d'ajouter : "ce concept de traduction voix/texte fait penser qu'on va sûrement se diriger vers des communications de plus en plus mixte." Les messages sont par ailleurs stockés sur une base de donnée, sans limite de sauvegarde dans le temps. Pour l'instant destiné aux particuliers, l'usage du logiciel est envisageable en entreprise.
La compatibilité reste à prouver
"On voit de plus en plus les services de communication être tirés par les usages grand public", explique le consultant de l'Idate. Comme dans le cas de Skype, les entreprises s'emparent ensuite de ces solutions. Ribbit soulève ainsi la question de l'adoption des services Internet dans l'éco système mobile. Pierre Carbonne rappelle que beaucoup d'utilisateurs des télécommunications sont familiarisés avec les outils de l'Internet fixe - messageries instantanées, emails. Ils peuvent avoir envie de retrouver ces facilités d'utilisation avec leur mobile. Reste que le groupe reste flou sur les possibilités de retranscription sur l'Internet mobile. Ainsi le consultant tempère : "Ribbit donne peu d'information quant aux partenariats passés avec les opérateurs mobiles. On est en droit de s'interroger sur l'adaptabilité des téléphones portables avec la plate-forme". Autre question : celle de la compatibilité selon les différents types de réseaux.
Amphibian de Ribbit

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas