Le mobile, outil d'enquête sur les comportements à risque

Par 23 octobre 2009
Mots-clés : Smart city

L'université de Buffalo s'appuie sur le téléphone pour recueillir en temps réel des données sur la consommation de stupéfiants par les adolescents. Ces derniers reçoivent des appels automatiques leur demandant ce qu'ils font.

Pour étudier le comportement des jeunes vis-à-vis de la consommation d’alcool ou de drogue, le téléphone portable est un outil idéal. Voilà ce qu’estiment des chercheurs de l’Université de Buffalo. Le principe est simple : plutôt que de devoir remplir un questionnaire a posteriori, les participants à l’étude recevront un appel téléphonique automatique leur demandant ce qu’ils sont en train de faire au moment de l’appel. "Pour récolter des données ‘ici et maintenant’, ce qu’on appelle en psychologie l’évaluation écologique momentanée, les portables sont un outil particulièrement adapté", explique le docteur Lorraine Collins, impliquée dans le projet.
Le téléphone, particulièrement adapté aux jeunes
Et particulièrement pour les jeunes qui ne se séparent jamais de leur téléphone. Il est donc très simple de leur expliquer comment procéder. Cela élimine également la nécessité pour les "cobayes" d’avoir à se rappeler leurs comportements passés. Enfin, les données sont stockées immédiatement, ce qui annule les risques de perte. Quant à la technologie, c’est une simple adaptation pour le téléphone portable d’une méthode initialement développée pour les PDA et les palm.
Analyser l’impact de l’effort physique sur la consommation de drogues
Elle a été baptisée IVR pour interactive voice technology. Chaque étude va être menée pendant quatorze jours, durant lesquels des données seront collectées sur les participants. Les questions porteront sur leur consommation de divers produits, leur environnement physique et social et leur humeur du moment. L’objectif de l’étude étant d’analyser l’impact de l’effort physique sur la consommation d’alcool ou de drogue, ils seront également équipés d’un accéléromètre qui enregistrera leur niveau d’activité physique.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas