Sur mobile, la synthèse vocale met les contenus riches en valeur

Par 15 septembre 2009
Mots-clés : Smart city

SeeReader combine reconnaissance optique des caractères et parole artificielle. Mais il est surtout capable d'identifier des contenus multimédias dans un texte lu, et les signaler par vibration à l'utilisateur.

Pour rendre plus confortable la lecture de documents électroniques ou scannés (PDF) sur son mobile, l'université de Berkeley a mis au point un système qui combine la traditionnelle solution de synthèse vocale ou text-to-speech (TTS) avec une autre de reconnaissance optique des caractères. Le dispositif, baptisé SeeReader propose donc à l'utilisateur une lecture des fichiers textes. Ce qui en fait l'originalité, c'est sa fonction d'identification des fichiers multimédia : tableau, schéma, vidéo… Lorsqu'un de ces derniers interrompt le texte, le dispositif prévient l'utilisateur avec un signal sonore ou une vibration.
Une combinaison du visuel et de l'audio
Le fichier sélectionné se consulte directement sur l'écran, sans avoir à être recherché. L'utilisateur choisit de zoomer sur l'image ou d'accéder au contenu d'un lien. Le but est de que le propriétaire du mobile profite d'un véritable rendu du document qu'il souhaite lire, sans fixer le regard sur l'écran de son mobile. Parmi les autres options proposées par SeeReader, on trouve la recherche de données. On peut également suivre la progression de la lecture grâce à un système de soulignement du texte.

Compatible avec tous les téléphones mobiles
Selon les responsables du projet, une fois habitués à l'utilisation du système, les utilisateurs seront à même de lire tous types de documents de manière fiable et rapide. À long terme, les chercheurs espèrent adapter le système à une utilisation en voiture, par exemple en l'ajustant aux tableaux de bord. L'application est écrite en Java et est compatible avec plusieurs plates-formes de téléphones portables et de PDA.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas