Le mobile tout-en-un adopté par la génération Y

Par 22 septembre 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Les 13-29 ans plébiscitent les services comme la géolocalisation, le ticketing ou la réception de ses mails sur son téléphone. Une tendance que les annonceurs ne doivent pas négliger.

Le pari pour les professionnels des télécommunications est réussi : le téléphone portable est dans quasi toutes les poches, et assiste ses propriétaires pour un nombre croissant de tâches du quotidien, notamment dans le cadre de leur travail. E-Commerce, géolocalisation, ticketing, accès à sa boîte mail et à Internet, faisant partie des principaux usages. Selon Knowledge Networks, qui publie une étude sur les rapports qu’entretiennent les individus avec leur mobile, c’est évidemment la génération Y - 13-29 ans - qui est la plus friande des multiples fonctions qu’offre leur téléphone. Ils sont plus de trois sur cinq à estimer que plus un combiné embarque d’options, plus il est performant, contre un quart seulement des plus âgés.
Un univers non hostile aux annonceurs
Les jeunes utilisateurs envoient une vingtaine de SMS par jour, et regardent quatre fois plus que leurs aînés la télévision et des vidéos sur leur téléphone. Autant dire que les annonceurs ne doivent pas négliger cette cible, très consommatrice. Et bonne nouvelle : selon le cabinet, les adeptes du portable, toutes générations confondues, ne sont pas réticents au concept de publicité sur mobile, à condition que celle-ci leur soit bénéfique. Cette multiplication des fonctions est en grande partie due à la généralisation du Web sur mobile. Un peu plus d’un utilisateur de mobile sur dix se rend désormais sur Internet depuis son combiné. "Le téléphone portable se positionne de plus en plus comme un véritable complément du Web traditionnel, à la fois pour le divertissement et pour la recherche", souligne DavidTice, vice-président de Knowledge Networks.
Un des accélérateurs de l'adoption du mobile = le Web
Et d’ajouter : "De nombreuses personnes et professionnels ne pourraient pas se passer d’Internet aujourd’hui. D’où le succès du mobile, qui a pour grand avantage d’être en permanence avec soi". Selon le responsable de l’institut, même les téléphones de base embarquent désormais un accès à Internet, ce qui devrait sans nul doute accélérer l’adoption de ce nouvel usage. D’autant qu’il est souvent doublé de fonctions de localisation. L’institut souligne enfin une vérité de polichinelle : il annonce en effet que les individus qui utilisent les fonctions les plus avancées de leur téléphone sont ceux qui consomment le plus de technologies en dehors de celles mobiles. Ainsi les possesseurs d’un téléphone qui regardent ou téléchargent de la vidéo sur celui-ci passent un tiers de plus de temps sur les différents médias que les autres propriétaires d’un combiné.

Haut de page

1 Commentaire

De plus en plus de petites starts-up se lancent dans l'univers de l'Internet mobile sans passer par la case web classique. En considérant (avec des baguettes) le cas "extrême" du Japon où dors et déjà, l'accès Internet mobile est la pratique la plus courante, je pense que le tout mobile n'est plus très loin en Europe... quant aux USA, c'est encore le mystère. Les pratiques outre atlantique relève à la fois du conservatisme et du modernisme.Et vous, comment voyez-vous l'Internet mobile évoluer?Gael Oizel.www.mobicue.com200.000 members after 6 months beta testing and a round A not far away for New Year?

Soumis par Gael (non vérifié) - le 28 septembre 2008 à 04h21

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas