Le mobile, une aubaine pour la publicité sponsorisée

Par 20 août 2012
mobile

Une étude révèle que les dépenses en publicités sponsorisées ne cessent de croître, et que celles sur mobile s'avéreront efficaces car la fréquentation de ces supports augmente.

La publicité sponsorisée continue de croître tant aux États-Unis qu'en Europe, ce qui fait d'elle un vecteur essentiel dans la panoplie du marketing numérique. Dans le même temps, le trafic mobile notamment depuis les tablettes, ne cesse d'augmenter. C'est pourquoi sponsoriser la publicité depuis le mobile est une opportunité non-négligeable pour les annonceurs. Une étude menée par Adobe révèle en effet que les dépenses sponsorisées ont augmenté de 13% en glissement annuel aux Etats-Unis, et il est prévu qu’elles augmentent d’un taux de 10 à 15% en glissement annuel d’ici la fin de l’année, avec de surcroît un retour sur investissement en constante amélioration. En outre, les taux de croissance des dépenses sponsorisées sont forts au Royaume-Uni et en Allemagne, ce qui représente une augmentation de 18% et 12%, respectivement, en glissement annuel.

Croissance des dépenses sponsorisées

Ainsi, si la publicité numérique continue d'être robuste, on peut s'attendre à une croissance de 15% à la fois dans le Royaume-Uni et en Allemagne, deux des plus grands marchés numériques d'Europe. Le trafic de tablette et de smartphone (qui devrait représenter 16 à 20% de toutes les dépenses sponsorisées en fin d'année) devrait atteindre 20% de tout le trafic en ligne d'ici la fin de l'année. En outre, les marketeurs sont susceptibles d'allouer plus de dépenses sponsorisées sur mobile, notamment sur tablettes, pour augmenter le retour sur investissement publicitaire. Les dépenses sponsorisées réalisées par les annonceurs demeurent élevées, avec une croissance particulière sur les appareils mobiles, les taux de conversion des tablettes dépassant ceux des ordinateurs de bureau. En effet, bien que le coût par clic (CPC) des tablettes soit resté inférieur à celui des CPC des ordinateurs de  bureau, leurs taux de conversion ont été 20% plus élevé depuis le début de l’année. Cela indique qu'il existe d'importantes possibilités pour les marketeurs d'accroître le retour sur investissement en déplaçant leurs dépenses publicitaires vers les tablettes.

Toujours plus d’engagement sur facebook

Le rapport montre également que l'engagement des consommateurs sur Facebook a augmenté de façon spectaculaire dès que les marketeurs ont compris comment se servir des améliorations de cette plateforme. En effet, cette dernière a connu quelques changements, comme la timeline pour les marques par exemple, ou encore l’étude de la mesure de Facebook qui peuvent les aider à stimuler l'engagement des consommateurs. Il est effectivement prévu que les pages de marque Facebook augmentent de 45% d'ici la fin de l'année 2012. Les marques continuent d'investir massivement dans Facebook pour stimuler la croissance des fans, qui a augmenté de 21% par rapport au trimestre dernier (en glissement trimestriel) et 84% en glissement annuel dans le monde entier. L'engagement Facebook parmi les marques a également augmenté de 60% en glissement trimestriel et 338% en glissement annuel.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas