Les mobiles se prennent pour des projecteurs

Par 04 octobre 2007
Mots-clés : Smart city

Une société spécialisée dans les technologies de projection lève 26 millions de dollars pour développer ses activités, notamment dans le secteur mobile. Un marché qui s'annonce prometteur.

Une société spécialisée dans les technologies de projection lève 26 millions de dollars pour développer ses activités, notamment dans le secteur mobile. Un marché qui s'annonce prometteur.
 
Projeter sur un mur une vidéo enregistrée sur mobile devrait bientôt devenir une habitude. La société Light Blue Optics (LBO), spécialisée dans les technologies de projection holographique laser, lève 26 millions de dollars pour accélérer le développement et la commercialisation de ses systèmes de projection miniatures. Secteurs visés : l'automobile, la signalisation et les appareils électroniques grand public comme les téléphones portables. Selon la société, le marché global devrait représenter plus de 5 milliards de dollars en 2012.
 
Une grande qualité d'image
 
La technologie laser mise au point par LBO permet de projeter sur des surfaces planes ou incurvées des images vidéo en couleur. Le tout, avec une très grande qualité visuelle. Le système s'appuie sur un modèle diffracté de l'image en 2D. Celui-ci, calculé en fonction des algorithmes développés par LBO, est ensuite diffusé sur un micro-écran en Liquid Crystal on Silicon, une technologie de vidéoprojection fonctionnant par réflexion. Il ne reste alors plus qu'à allumer une lumière laser pour diffuser l'image.
 
Un système de projection par réflexion pratique et économique
 
Intérêt de ce dispositif de projection : il ne requiert pas de lentille, ne nécessite pas de contrôle de la mise au point, et offre un prix de commercialisation peu élevé. "La technologie de projection holographique laser de LBO nous a impressionné. Nous pensons qu'elle peut remporter d'importantes parts de marché sur le segment émergent des systèmes de projection miniature", explique Rudi Severijns, membre du fonds Capital-E, le principal pourvoyeur avec Earlybird Venture Capital de cet investissement.

 
L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas