La mobilité bientôt interdite d'automobile ?

Par 08 août 2007

Les Américains sont addicts de l'écriture de messages en conduisant. Pour lutter contre cette habitude, considérée par les conducteurs comme aussi dangereuse que l'alcool au volant, les Etats commencent à légiférer...

Les Américains sont addicts de l'écriture de messages en conduisant. Pour lutter contre cette habitude, considérée par les conducteurs comme aussi dangereuse que l'alcool au volant, les Etats commencent à légiférer.
 
Bonne nouvelle : près de 90% des adultes américains estiment que l'envoi de messages textes ou de mails en conduisant est dangereux et qu'il devrait être interdit. Pour ces conducteurs, les personnes qui rédigent ce genre de messages sont aussi dangereuses que celles qui conduisent sous l'emprise de l'alcool. Cette prise de conscience, rapportée par une étude du fournisseur de services de messageries mobiles Pinger et supervisée par Harris Interactive® n'est malheureusement pas une évidence pour tous. Deux tiers des deux mille conducteurs interrogés avouent en effet avoir déjà lu des messages alors qu'ils conduisaient. Et ils sont plus de la moitié à annoncer en écrire.
 
Légiférer pour mieux protéger
 
Pour diminuer le nombre d'accidents provoqués par la lecture et l'écriture abusive de messages au volant, plusieurs Etats commencent à légiférer. Celui de Washington a ainsi le premier texte interdisant l'écriture de SMS et de mails en conduisant. Six autres Etats, parmi lesquels ceux de New York, de Californie et de Floride, se penchent actuellement sur une législation similaire. Ce type d'interdiction pourrait éviter un nombre important d'accidents au sein de la population jeune. Selon l'étude, la majeure partie des aficionados du SMS au volant totalise en effet entre 18 et 34 printemps.
 
Des solutions alternatives
 
Comment dès lors rester en contact avec ses proches tout en respectant ces nouvelles lois de sécurité ? Sur ce sujet, Pinger comme par hasard se veut l'homme de la situation. La société qui a commendité l'étude propose en effet un système de messagerie vocale instantanée qui, combiné à une oreillette, permet d'envoyer des messages en toute sécurité. Il suffit en effet de contacter le service de Pinger, donner le nom de son contact, puis épeler le message que l'on souhaite lui laisser. Celui-ci est ensuite retranscrit automatiquement avant d'être envoyé sous la forme d'un texto. Pratique, certes. Mais si la solution était tout simplement d'éteindre son téléphone en voiture ?
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 08/08/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas