Les mobinautes allemands adeptes d'applications et d'Internet

Par 27 janvier 2010
Mots-clés : Smart city, Europe

Depuis leur smartphone, les Allemands sont de plus en plus nombreux à télécharger des applications. Les activités liées à l'Internet mobile gagnent aussi en popularité, même si l'envoi de SMS reste l'activité reine.

Outre-Rhin, près d’un tiers des possesseurs de smartphones utilisent des applications mobiles sur leur téléphone. Voilà ce que révèle comScore dans une étude menée entre août et novembre 2009. Pour le cabinet, un tel engouement montre l’utilisation de plus en plus répandue de l’Internet mobile en Allemagne. Près de 15 % des personnes interrogées surfent d’ailleurs en ligne depuis leur portable. Ils sont un tout petit peu plus nombreux à l’utiliser pour rechercher des informations ou consulter les news. En revanche, les réseaux sociaux peinent à séduire les utilisateurs allemands dans leur version mobile puisqu’ils sont encore moins de 5 % à les avoir adoptés. Les jeux et la musique figurent toujours parmi les activités les plus populaires puisqu’elles séduisent toutes deux près d’un quart des Allemands.
L’envoi de SMS reste l’activité la plus populaire
Mais l’activité reine reste l’envoi de SMS, puisque près de 80 % des personnes interrogées en envoient. La période de trois mois choisie pour effectuer cette étude est probablement trop courte pour prendre en compte les tendances de fond et les évolutions de ces usages. Les chiffres restent en effet étonnamment stables entre août et novembre. Tout au plus observe-t-on une progression d’un point de l’envoi de SMS sur la période. L’étude s’est également intéressée aux marques de téléphones et aux systèmes d’exploitation les plus populaires. Nokia apparaît indiscutablement comme le leader du marché allemand avec plus d’un tiers des appareils portables.
Nokia domine mais Apple progresse
Sony Ericsson se maintient à plus de 20 % de parts de marché, suivi par Samsung qui s’offre la progression la plus notable en gagnant 1,6 points pour atteindre 15 %. Viennent ensuite Motorola et Siemens - le seul constructeur allemand - dont la part de marché frôle s’approche des 5 %. Sur le marché des smartphones, le leadership finlandais est encore plus marqué. Symbian fait en effet tourner près de 60 % des ordiphones allemands. Microsoft tient une deuxième place remarquée avec un peu de moins de 20% de part de marché. Apple n’occupe que la troisième place avec 15% des smartphones, mais c’est le seul système d’exploitation à s’offrir une progression avec Google. Ce dernier fait une entrée remarquée sur le marché avec Android, même si sa part de marché reste modeste (1,4%).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas