Moblr, la vidéo communautaire débarque sur les portables !

Par 31 octobre 2006 1 commentaire
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Plus besoin d'ordinateur pour échanger ses vidéos sur le Net! C'est le pari qu'a relevé Moblr, un site de partage vidéo français... sur mobile. Inaugurée il y a seulement une semaine, la...

Plus besoin d'ordinateur pour échanger ses vidéos sur le Net ! C'est le pari qu'a relevé Moblr, un site de partage vidéo français… sur mobile. Inaugurée il y a seulement une semaine, la plate-forme peut déjà s'enorgueillir de plus de 1000 membres et de 2500 vidéos envoyées. Autre caractéristique de la jeune pousse : elle est gratuite.
 
Les vidéos, au format .3GP, peuvent être regardées et téléchargées soit sur Moblr.com, soit depuis un portable (2G ou 3G). Les mobinautes pourront envoyer leurs vidéos par MMS à l'adresse inmoblr.com.
 

Cette initiative semble correspondre à une véritable demande. Selon les derniers chiffres de l'AFOM, l'Association française des opérateurs mobiles, presque la moitié des jeunes de 12 à 24 ans utilisent déjà la vidéo sur un portable.
 
Pour Jérôme Léger, le co-fondateur de Moblr, "entre décembre 2004 et décembre 2005, le parc actif multimédia mobile a augmenté de 34,2 %, passant de 10,3 millions d'utilisateurs à 13,8 millions en France. Les téléphones mobiles tendent ainsi à devenir à la fois télévisions et caméscopes embarqués pour le plus grand plaisir de tous". 

 
Et pour attirer un maximum de réalisateurs en herbe, Moblr mise sur un service "totalement gratuit et participatif". En effet, les MMS ne seront pas surtaxés, et aucun logiciel n'est nécessaire pour accéder au site. De plus, si ces messages sont encore payants, Jérôme Léger estime que les opérateurs "ne vont pas tarder à nous suivre, en rendant les forfaits Internet mobile illimités". L'utilisation du portail deviendrait alors entièrement gratuite.
 
Pour se rémunérer, la société reste vague, mais elle pourrait envisager de passer par la publicité, au moyen de réclames interstitielles. Son principal but est, pour le moment, de fidéliser plusieurs milliers de mobinautes. Si tout se passe bien, 150 000 utilisateurs sont espérés par mois. Ce succès permettrait alors à Mobilr de louer son portail en marque blanche à des opérateurs, un partenariat poussé qui "pourrait beaucoup nous apporter mutuellement", conclut M. Léger. A bon entendeur !
 
Mathilde Cristiani, pour L'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 31/10/2006)

Haut de page

1 Commentaire

Un ami ma conseillé se site alors je viens le visiter

Soumis par malahel (non vérifié) - le 20 août 2010 à 01h57

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas