Fashion Tech Week: La mode est au collaboratif et à l'abonnement

Par 25 septembre 2015
Fashion Tech Week

La semaine dernière a eu lieu la troisième édition de la FashionTech Week à Paris. Déjà capitale de la mode, la Ville Lumière est aussi un carrefour de l'innovation ce qui en fait le lieu idéal pour accueillir un tel événement.

Wearables, boutiques connectées, matières textiles innovantes, le secteur de la mode connaît une véritable révolution. De nombreuses start-up ont d'ailleurs investi le domaine et prennent de l'avance sur les grandes maisons de couture françaises. Le mardi 22 septembre s'est déroulée la Fashion Pitch Night au NUMA, soirée ayant pour but de faire découvrir cinq jeunes start-up du secteur. Parmi les grandes tendances qui se dégagent, on remarque l’émergence de plateformes collaboratives et de systèmes d'abonnement.

Les plateformes collaboratives sont en plein boom

Ces plateformes très en vogue dans de nombreux secteurs fonctionnent grâce à la communauté et à la participation de chacun. AskAnna propose par exemple à ses utilisateurs de demander un feedback sur sa tenue du jour (plus de cent avis en une heure environ). Plus d'un million de retours ont déjà été échangés lors du mois de lancement. Prochainement, la plateforme permettra l'accès à un service de styliste personnel moyennant une participation financière.

Dans la même veine, Mushin est une plateforme collaborative de design autorisant les professionnels de la mode à partager facilement et en temps réel de l'information visuelle. Elle centralise les inspirations des différentes parties prenantes jusqu'au développement de la collection. L'outil sert aussi à afficher un planning clair pour l'ensemble des équipes travaillant sur un projet.

Le système d’abonnement de plus en plus prisé dans la mode

Autre tendance majeure déjà repérée par l’Atelier il y a quelques mois, le système d'abonnement séduit beaucoup dans le secteur de la mode. Tale Me a notamment décidé de révolutionner le monde des vêtements pour enfants et femmes enceintes en proposant un service de location mensuel. Grâce à l’abonnement, il est possible de recevoir 3 ou 5 vêtements tous les mois chez soi s'adaptant à croissance de l'enfant ou du ventre de la mère pour éviter de garder chez soi des vêtements trop petits et qui ne serviront plus. Après avoir été loués plusieurs fois, les vêtements sont recyclés pour éviter tout gaspillage.

Enfin, des innovations en tous genres ont aussi été repérées pendant la soirée. De Rigueur, grand gagnant du concours de pitch, s'intéresse de son côté à la pochette connectée pour homme. Le but affiché de la start-up est de devenir leader de la haute maroquinerie connectée. Elle compte l'atteindre en proposant une série d'accessoires en élastomère et cuir de haute qualité pour les jeunes urbains leur permettant de recharger leur mobile afin de ne plus jamais être à court de batterie. Shammane va pour sa part lancer une montre connectée au design attrayant qui n'affiche que les notifications essentielles pour se détacher de son téléphone et ne pas rater d’information importante.

Ces initiatives ne sont qu'un exemple de la révolution technologique qu'est en train de connaître l'univers de la mode. Il y a fort à parier que de nombreuses autres start-up verront le jour dans ce domaine surfant sur les innovations actuelles.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas