La modernité ne fait pas l'efficacité des claviers mobiles

Par 02 avril 2010
Mots-clés : Smart city

Les claviers azerty et les écrans tactiles présentent la meilleure aisance d'utilisation en situation normale. Mais quand on est privé de l'un de ses sens, c'est le vieux clavier à 12 touches qui se montre plus performant.

L'ergonomie des claviers mobiles se pose à un moment où les smartphones sont de plus en plus utilisés dans le cadre professionnel, et notamment pour prendre des notes ou envoyer des emails. Dans ce cadre, des chercheurs de l'Helsinki Institute for Information Technology se sont appliqués à montrer que les technologies les plus en vogue n'étaient pas forcément les plus pratiques dans toutes les situations. Et plus particulièrement quand l'utilisateur est en mouvement. Ils se sont pour cela intéressés à trois types de claviers : un clavier tactile, un clavier équipé de touches azerty, et un clavier MultiTap (du type de ceux qui équipent les téléphones ancienne génération). Résultat : c'est le dernier qui s'avère le plus fiable quand l'utilisateur est confronté à une ou plusieurs contraintes.
Ecrire un message en étant privé d'un ou de plusieurs sens
Beaucoup de personnes achètent un téléphone à écran tactile parce qu'il est extrêmement agréable à utiliser en magasin", explique Antti Oulasvirta, un des responsables du projet. "Ce type de téléphone s'avère pourtant très peu commode dans la plupart des situations de tous les jours", poursuit-il. Pour le montrer, les chercheurs ont expérimenté l'écriture d'un message dans différentes situations. Les testeurs ont ainsi dû rédiger un texte en étant privé d'un ou de plusieurs retours sensitifs. Par exemple sans pouvoir voir le téléphone en écrivant, ou en ayant un casque sur les oreilles qui empêche tout repère sonore. Une fine couche plastique a également été utilisée pour empêcher les utilisateurs de sentir les touches en écrivant. Les chercheurs se sont rendus compte que l'écran tactile est celui qui présente les moins bons résultats quand il s'agit d'écrire en étant privé de l'un ou l'autre des sens.
Réfléchir à quels usages on destine son téléphone avant de choisir un modèle
Le clavier azerty complet s'avère être le plus efficace lorsque l'utilisateur n'est soumis à aucune contrainte, cela change du tout au tout lorsqu'on augmente les difficultés auquel il est soumis. "Mais c'est le clavier à douze touches qui remporte le plus de suffrages lorsqu'il n'est pas possible de faire appel à tous ses sens", explique Antti Oulasvirta. Les chercheurs concluent donc en expliquant qu'il convient de bien réfléchir à quel usage on destine son téléphone avant de choisir un modèle plutôt qu'un autre. "Si vous êtes amenés à souvent écrire en situation de mobilité, un téléphone à écran tactile n'est peut-être pas le meilleur choix pour vous", tranche le chercheur finlandais.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas