Moebius : une solution pour l'interopérabilité des DRM ?

Par 17 mai 2006

La guerre des DRM qui fait rage dans le marché de la musique en ligne pourrait-elle trouver une issue ? Dans un esprit de coopération internationale, la Confédération internationale des sociétés...

La guerre des DRM qui fait rage dans le marché de la musique en ligne pourrait-elle trouver une issue ? Dans un esprit de coopération internationale, la Confédération internationale des sociétés d'auteurs-compositeurs (Cisac) encourage les acteurs du secteur à concevoir et mettre en œuvre une technologie de DRM prête à l'emploi, qui répondra à la fois aux besoins des consommateurs, des créateurs, des fournisseurs de contenus et des opérateurs de plate-forme.
A l'initiative de la Cisac s'ouvre cette semaine à New-York, "Moebius", un forum international visant à concilier les intérêts actuellement contradictoires des différents acteurs du marché numérique, avec à la clef, le développement d'une solution unique d'interopérabilité des systèmes de DRM.
En organisant cette réunion avec plusieurs sociétés d'auteurs et d'industriels, la Cisac tente de mettre légalement les œuvres des créateurs à la disposition du public le plus large possible, tout en conservant pour chaque titre une protection élémentaire et un contrôle de l'utilisation de l'œuvre.
La Cisac , qui œuvre en faveur d'une reconnaissance et d'une protection accrues des droits des créateurs, part d'un constat simple : la guerre des formats nuit à l'essor de la musique en ligne et du même coup aux ayants droits.
Moebius devrait rendre possible l'interopérabilité (cliquez pour agrandir)
On le sait, un fichier musical téléchargé sur iTunes est lisible sur un Mac mais pas sur un lecteur Sony… Les systèmes propriétaires de DRM confrontent les consommateurs au dilemme entre sélection des contenus et compatibilité technologique. Résultat : le public est tenté de se tourner vers les techniques illégales de piratage et de téléchargement par peer-to-peer des oeuvres.
Aujourd'hui, le seul moyen d'assurer l'interopérabilité est de supprimer la protection DRM d'un fichier musical pour l'exporter sous un format non protégé type AAC ou MP3. Mais cette technique est loin de faire les affaires de tout le monde : l'opération prive les titulaires de droits d'une protection élémentaire et d'un contrôle sur l'utilisation de leurs œuvres.
Le forum intersectoriel Moebius lancé par la Cisac vise donc à combler les lacunes des DRM actuels en remplaçant la fonction "exporter vers Mp3" par une fonction "exporter vers MPeg-21", un système de DRM non propriétaire et interopérable. En tant que norme ISO (organisation internationale de normalisation) ouverte, MPeg-21 peut être utilisé sous licence par tous et conserve les possibilités de traçage des copies du contenu du fichier.
Contrairement aux fichiers Mp3 non protégés, les fichiers MPeg-21 seront compatibles avec tout nouveau modèle d'exploitation et d'octroi de licences que les titulaires de droits choisiront de mettre en œuvre. L'architecture Moebius, quant à elle, permettra aux utilisateurs de lire les fichiers musicaux MPeg-21 sur un ordinateur, comme sur un baladeur ou un appareil en réseau, exactement comme avant.
(Atelier groupe BNP Paribas - 17/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas