Le monde est à la portée du terroir français.

Par 05 février 1999

Deux frères, l'un informaticien, l'autre viticulteur dans le bordelais ont ouvert leur site de vente de vin sur Internet. Afin de proposer un plus large éventail de produits, les deux entrepreneur...

Deux frères, l'un informaticien, l'autre viticulteur dans le bordelais ont
ouvert leur site de vente de vin sur Internet. Afin de proposer un plus
large éventail de produits, les deux entrepreneurs ont cherché à
convaincre d'autres producteurs. En août 1997, le projet regroupe 17
propriétaires représentant plus de 30 appellations. Le site est alors
lancé http://www.rouge-blanc.com . Comptant le plus d'internautes en
Europe, l'Allemagne est le premier marché visé. Depuis lors, 20 000
bouteilles ont été vendues, soit 1 400 commandes pour 100 000 visiteurs au
total. Le site affiche aujourd'hui 80 références.

Le site http://www.fromages.com ouvre le 5 mai 1997 à l'initiative de
quatre associés. Marc Refabert, cofondateur de l'entreprise explique "cinq
autres personnes nous ont suivis dans cette aventure, tous des
spécialistes du fromage. Grâce à leur participation, nous avons pu réunir
500 000 F de capitaux pour démarrer notre activité". "A l'époque, les
portails comme Yahoo, Excite ou Infoseek étaient demandeurs de ce genre
d'initiative". Fromages.com enregistre en 1997 un peu plus de 100
commandes pour un chiffre d'affaires de 67 000 F. En 1998, 2 000 commandes
génèrent 630 000 F de ventes "Aujourd'hui, 95 % des fromages sont exportés
aux Etats-Unis (pour la moitié), en Italie et en Angleterre. Près de 60
millions de touristes visitent la France chaque année et 40 millions
d'entre eux mangent au moins une fois du fromage. Nous parions sur le fait
qu'une fois rentrés chez eux, ils renouvelleront l'expérience. Le marché
potentiel est donc immense".
(Le Monde - 05/02/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas