Les mondes virtuels font de la diplomatie 2.0

Par 12 février 2009 3 commentaires

Le Dancing Ink Production a créé un univers virtuel dédié à la compréhension du monde musulman. Selon lui, de tels univers facilitent la création du dialogue interculturel.

Les mondes virtuels permettent de faire de la diplomatie sans limite géographique ni poids social. A partir de ce constat, une équipe de Dancing Ink Production(*) a développé une plate-forme qui se focalise sur le monde musulman. Comprendre l'Islam à travers un monde virtuel est, d'après ses auteurs, une façon d'utiliser les nouvelles technologies afin de créer un nouveau dialogue global. Tout le monde peut créer son avatar, musulman ou pas. "Nous sommes rentrés dans l'âge de l'imaginaire, qui autorise l'utilisation de la technologie digitale pour créer, partager des idées et collaborer afin de trouver des solutions communes", explique Rita J. King co-créateur de ce monde.
Nouvelle façon de faire de la diplomatie ?
Un constat confirmé par Galdric Pons, évangéliste pour L'Atelier. "Ce type de monde peut être très pédagogique en restant ludique comme les serious game". Pour plus d'interactivité, les membres peuvent discuter entre eux par casque audio ou par chat. Selon ses créateurs, même si un risque de récupération existe, les autres expériences communautaires virtuelles montrent l'édiction de lois dictées basées sur l'éthique et une forte autorégulation. Le dernier obstacle est finalement celui de la langue. "Le web 2.0 facilite les rapports", note Pierre Chapignac, analyste des impacts société TIC chez Rivière Consulting.
Les entreprises
"Réseaux sociaux et plates-formes communautaires sont de plus en plus des outils majeurs de socialisation". Ils offrent du coup de nouvelles perspectives aux entreprises. D'après l'analyste, les compagnies bénéficiant d'une identité communautaire comme Apple pourraient bénéficier de ce genre de projet. "On peut imaginer un monde virtuel qui deviendrait une pépinière de recrutement pour des marques. Ceci mettrait fin aux recrutements one shot et augmenterait l'empathie entre le recruteur et le postulant". D'après lui, ces évolutions offertes par le web 2.0 se situent dans la continuité du e-commerce issu du web 1.0. Le monde virtuel est hébergé sur le site du Carnegie Council, un think tank sur la place de l'éthique dans les relations internationales.

(*) Entreprise de recherche, stratégie et création dédiée à l'émergence d'une nouvelle culture globale.

Haut de page

3 Commentaires

consulter également

Soumis par Aşk (non vérifié) - le 12 février 2009 à 21h01

thanks

Soumis par vBulletin Okulu (non vérifié) - le 12 février 2009 à 21h06

nous avons besoin d'aide financier moral materiel pour finir notre mosquée qui est en chantier dans notre village sise mbankop par cousondé merci assala mouha lekoum

Soumis par petouchidi amadou (non vérifié) - le 13 mai 2010 à 19h34

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas