Dans les mondes virtuels, l'information se trouve via son réseau

Par 16 mars 2010
Mots-clés : Smart city

Du fait de la richesse de Second Life, il est parfois difficile d'y trouver les données ou les ressources convoitées. Faire jouer son réseau à l'intérieur et en dehors de la plate-forme est un bon début.

Pour trouver des informations dans et sur Second Life, le mieux est encore de faire jouer son réseau. Voilà l'un des conseils prodigués par Sheila Webber, de l'université de Sheffield, et qui s'apprête à tenir une conférence sur le sujet au sein de l'univers virtuel. "L'intérêt et la particularité de Second Life, c'est que le contenu est créé par les utilisateurs", explique-t-elle à L'Atelier. Cette richesse est permise par l'emploi d'un langage de programmation spécifique au monde virtuel. Les internautes cherchent donc souvent à obtenir des informations et des conseils sur la manière de procéder. "Pour cela, la meilleure marche à suivre consiste à se rendre sur les wikis qui sont consacrés au sujet", explique Sheila Webber. De manière générale, on trouve de nombreux espaces en lignes où les membres de Second Life se retrouvent.
Chaque communauté développe son propre réseau
Chaque communauté développe son propre réseau en dehors du jeu en fonction de ses centres d'intérêt", explique-t-elle. "Par exemple la communauté de la mode est très présente sur Plurk". De nombreux blogs existent aussi où s'échangent des informations sur un sujet ou un autre. L'aspect social de Second Life est en effet particulièrement affirmé dans la recherche d'information. "Ce n'est pas un simple tableau d'affichage, c'est un espace où les membres interagissent", rappelle la chercheuse britannique.De même que des informations sur le monde virtuel sont disponibles à l'extérieur, on vient aussi chercher sur la plate-forme des ressources utiles dans la vraie vie.
Rechercher des informations utiles à l'extérieur
"Les cabinets de recrutement utilisent Second Life pour rencontrer des candidats et faire une première sélection", affirme ainsi Sheila Webber. De manière générale, les stratégies qui seront discutées restent valables sur d'autres mondes virtuels. "Les personnes qui sont douées pour dénicher des informations utilisent de très nombreuses sources", conclut-elle. Pour parvenir à ces conclusions, la chercheuse a demandé ces trois dernières années à ses étudiants d'interviewer des utilisateurs de Second Life sur les données qu'ils y cherchent et comment ils y accèdent. L'analyse de ces réponses lui a permis de définir certaines stratégies à suivre en fonction du type d'information recherché.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas