Pour monétiser les sites, Contenture mise sur le partage des gains

Par 28 mai 2009
Mots-clés : Smart city

Avec ce système de micropaiement, les internautes versent une somme mensuelle, redistribuée entre les sites d'information sur lesquels l'utilisateur s'est rendu. Le montant se fait selon le nombre de visites.

Pour se monétiser, les sites d'informations en appellent généralement à la publicité ou à l'abonnement mensuel. Problème : le premier ne génère pas beaucoup de revenus aux petits sites, et le deuxième lie l'internaute à une seule plate-forme. Selon Contenture, la solution réside dans le micropaiement. L'éditeur propose aux internautes de faire un versement mensuel à son service, qu'il partage ensuite entre les différents supports d'information partenaires et sur lesquels l'individu s'est rendu dans le mois. L'avantage d'un tel système, c'est qu'il permet à l'utilisateur de rétribuer les sites sur lesquels il se rend fréquemment sans avoir à payer à chaque visite ou à souscrire un abonnement différent par plate-forme.
Des microservices premium
Les sites qui adhèrent au réseau - médias, blogs... - peuvent aussi proposer ce que Contenture appelle des microservices premium aux internautes qui paient leur contribution : retrait de toute publicité, accès aux archives, etc. Pour les médias qui souhaitent rejoindre le réseau, il suffit d'ajouter un code javascript à leur site. Cela permet à Contenture de superviser les allées et venues des internautes membres. Le partage des gains est ensuite fait en fonction du nombre de visites effectuées sur les différentes plates-formes du réseau.
Vers un prélèvement fixe
À l'avenir, le service permettra également aux sites de prélever une somme spécifique par utilisateur, si ce dernier l'autorise. C'est-à-dire qu'à la place de voir son crédit ponctionné de quelques centimes à chaque visite, une somme fixe sera retirée chaque mois. Le logo de Contenture est affiché sur les sites partenaires. Les internautes peuvent rejoindre le réseau en cliquant dessus. Pour chaque nouveau membre, l'éditeur annonce verser 1 dollar au site d'information ayant été à l'initiative de cet abonnement. Contenture prélève 20 % des intérêts gagnés par les sites d'informations. Côté utilisateur, la rétribution minimale est fixée à 5,99 dollars par mois.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas