Les montres intelligentes anticipent aussi les crises d'épilepsie

Par 08 décembre 2014 5 commentaires
Embrace

Les objets connectés intègrent également des fonctionnalités qui vont au-delà du tracking d’activité et permettent de prévenir les risques de santé.

Avec un marché estimé à 30 milliards de dollars d’ici à 2018 d’après Wearable World, les wearables ont un fort potentiel de développement. Compter les pas, analyser le sommeil ou déterminer le nombre de calories sont autant de fonctionnalités remplies par ces bracelets et montres connectés. Néanmoins, pour dépasser le stade de la découverte et s’inscrire dans la durée, ces objets connectés devront prouver leur réelle utilité. C’est le cas de la montre Embrace, encore au stade de prototype mais qui a déjà atteint un financement supérieur à 200.000 dollars sur Indiegogo. Celle-ci se distingue de ses concurrents en permettant à ses possesseurs de prévenir les cas de crise épileptique.

La montre Embrace est équipée de capteurs permettant d’analyser l’activité électrodermale et la température du corps. En effet, une crise d’épilepsie se manifeste par une forte activité cérébrale favorisant le réchauffement cutané. Connectée à deux applications spécifiques, la montre communique des informations physiologiques permettant aux utilisateurs de suivre leur état physique et ralentir la cadence lorsqu’ils se surmènent, ou également d’envoyer une notification à un proche ou à son médecin lorsque les symptômes d’une crise épileptique surviennent.

C’est la startup italienne Empatica qui développe cette montre et d’autres produits utilisés aujourd’hui par de grandes institutions comme la NASA ou l’hôpital pour enfants de Boston. L’idée est venue du professeur Rosalind Picard, Chief Scientist, qui à l’époque menait un projet de recherche au MIT Media Lab en 2007 et s’intéressait à l’analyse des causes du stress et ses conséquences sur la peau via un des premiers prototypes de wearable device.

Empatica n’est pas la seule entreprise à s’intéresser à la prévention de l’épilepsie, une des maladies les plus imprévisibles. Artefact, basé à Seattle travaille aussi sur un prototype de patch équipé de capteurs, appelé Dialog. Les objets connectés continuent ainsi à se développer en ajoutant des fonctionnalités permettant de sauver des vies.

 

 

Haut de page

5 Commentaires

Je suis très intéressé parce que je ne sais pas quand je fais une crise épilepsie

Soumis par Gabriel stephane (non vérifié) - le 08 décembre 2014 à 18h10

Bonjour, je vies de voir le reportage consacré a cette nouvelle technologie, j aurais quelques questions a ce sujet
Ce procédé est il toujours e phase de test si oui prennent ils des personnes epileptique pour tester sur le terrain le bon fonctionnement
Si ils prennent des personnes epileptiques est il possible de demander a faire partie de cette etude? (ma fille est epileptique réfractaire ne sent pas ses crises venir jusqu'a present elle n est toujours pas stabilisée)

Que pouvons nous faire nous parents ou epileptiques pour aider ce projet a voir le jour?

Je vous remercie d'avoir pris la peine de me lire et de me repondre des que possible

Cordialement
Mme OMBEL

Soumis par Veronique Ombel (non vérifié) - le 08 décembre 2014 à 19h04

ça part d'un bon sentiment mais il y a loin de la coupe aux levres
la peau est un super isolant du corps et esperer y retrouver une trace d'un dereglement cerebral imminant ( mais au moins quelques minutes avant le declanchement ) est tres optimiste
la temperature de surface varie pour bien d'autres raisons et le terme electrodermal renvoie à une mesure electrique elle aussi bien alleatoire qui va grandement dependre des caracteristique de la peau ( de la simple sueur par exemple )
alors pas de faux espoirs , je ne prevois pas quelque chose de reellement efficace avant 15 ans
en revanche que les epileptiques participent à des tests , oui , c'est plus que necessaire, c'est vital pour eux

Soumis par joseph (non vérifié) - le 09 décembre 2014 à 09h26

bonjourj aimerai voir plus de detail sur cete montre ,mon fils autiste fait beaucoup de crise d épilepsie la nuit alors ca serait vraiment bon pour nous . merci a vous .

Soumis par nathalie Cloutier (non vérifié) - le 12 décembre 2014 à 16h13

bravo

j'attends avec impatience ce dispositif
mon fils de 25 ans est épileptique et ne se soigne pas tant il dénigre et refuse de croire qu'il est sujet aux crises. il ne se souvient de rien dès qu'il reprend ses esprits et c'est compliqué car il refuse de voir un médecin.

ces crises sont impressionnantes et je suis perpétuellement aux aguêts dès que je le vois.

vite vite pour cet objet qui nous sera bien utile

Soumis par BLEUZE (non vérifié) - le 03 janvier 2015 à 08h52

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas