Motards à l'américaine ou à la japonaise, tous ont besoin d'un mobile

Par 13 février 2013
Mots-clés : application, Mobile, moto
Motard

Les motards, eux aussi, ont le droit à leur application mobile

Bikers Friend est l'application idéale à utiliser juste après un accident. Cette amie des motards permet en effet d'indiquer sur une Google Map la position d'un accident. Au cas où ce serait la première chose à faire dans le cas d'une collision... Application fort utile néanmoins, car elle intègre un dictaphone (tous les smartphones n'en possèdent-ils pas un?) afin d'enregistrer les aveux de culpabilité ou les injures d'une personne. Mieux encore, un logiciel de capture photo/vidéo est intégré afin d'enregistrer les plaques d'immatriculation et les dommages sur les véhicules. 

Bien sûr, les concepteurs de cette brillante application ont pensé à tout. Une fonction permet d'appeler les secours. D'un bouton, vous envoyez toutes les informations enregistrées à l'entreprise qui se cache derrière l'application. Une personne prend alors contact avec vous, donne des conseils et assure la médiation. George Orwell n'aurait pas fait mieux, et le concept de vie privée est relégué aux oubliettes. On peut tout de même s'interroger sur la réelle utilité de cette application. Visualiser la position d'autres accidents sur son smartphone tout en conduisant sa moto, est-ce fort à propos ?

De même, la collision entre une moto et tout autre objet animé ou inanimé se révèle en général lourd de conséquences : nos amis les motards ne sont pas reconnus pour leur vitesse modérée; sans parler de l'état d'un téléphone portable après un accident. Mais si les développeurs songent à inclure une radio pour motards (Highway to Hell sonnerait juste), des lieux de rencontre et même la liste des meilleurs endroits pour dormir, alors cette application est sans doute utile... depuis chez soi.

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas