Moteurs de recherche en France : les chiffres du mois de mai

Par 18 juin 2004
Mots-clés : Smart city

Ils viennent de sortir, les chiffres du mois de mai. Google continue sur sa lancée : le moteur de recherche, déjà numéro un, est le seul à avoir progressé au mois de mai 2004 (+ 2 points), selon...

Ils viennent de sortir, les chiffres du mois de mai. Google continue sur sa lancée : le moteur de recherche, déjà numéro un, est le seul à avoir progressé au mois de mai 2004 (+ 2 points), selon e-Stat / Médiamétrie. Ce qui lui permet d’être désormais à l’origine de plus de 7 recherches sur 10. Ses concurrents accusent tous un certain recul entre les mois d’avril et mai. Yahoo, désormais à l’origine de 8 % des recherches, perd un point. Le couple Wanadoo / Voila, qui recueille près de 7 % des recherches, perd 0,7 point. MSN est en quatrième position avec 5 % des recherches et AOL en cinquième position avec 3 % des recherches. Les cinq autres moteurs du « top ten » (Free, Altavista, Tiscali, Lycos et Club Internet) se partagent seulement 5 % des recherches au total. De l’origine du trafic… Pour ce qui est de l’origine du trafic général sur Internet, la popularité des moteurs de recherche se confirme. En mai, ils ont été à l’origine de près de 37 % du trafic. Cette progression leur permet de creuser l’écart avec les liens externes (34 % des visites) et les accès directs (29 % des visites). Comparaison avec les chiffres de 2003… Pour comprendre toute la valeur de ces chiffres, il est bon de revenir un an en arrière, et de se souvenir qu’en juin 2003, le classement de l’origine du trafic selon Médiamétrie était le suivant : liens externes (40 % des visites), accès directs (37 % des visites), et moteurs de recherche (23 % des visites). (Atelier groupe BNP Paribas - 18/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas