Moteurs de recherche : la génération Y plus rapide, mais moins pertinente

Par 13 juin 2012
Mots-clés : Smart city, Europe
GenY vs boomers

La différence majeure entre les jeunes internautes et leurs prédécesseurs se trouverait dans la vitesse d'exécution de tâches de recherche d'informations sur Internet. Et non, de manière général, dans l'efficacité.

Quelle est la population la plus férue de recherches ? A première vue, on pourrait pencher pour la génération Y, plutôt très habituée aux nouvelles technologies. Pour des chercheurs de l'université des sciences informatiques d'Estonie et du département informatique de l'université d'Hambourg, la différence ne serait pourtant pas notable entre jeunes internautes et d'autres plus âgés. Réalisée conjointement auprès de 60 individus moyens et de tout âge, leur étude démontre que pour une recherche simple, la grande différence entre les 18-26 ans et les plus de 49 ans se trouverait majoritairement dans la rapidité d’exécution de la tâche. Pour en venir à une telle conclusion, les chercheurs ont soumis 60 individus à 12 tâches différentes. Les tâches proposées se présentaient sous forme de questions auxquelles il fallait répondre par l'intermédiaire d'une recherche sur Internet.

Moins rapides mais...

Par exemple, les chercheurs ont demandé aux volontaires de trouver le lieu de naissance de Joseph Pulitzer ou de chercher quels étaient les cinq points les plus importants à considérer lors de l'élaboration du budget d'un mariage. Les éléments évalués ensuite par les chercheurs furent le temps passé sur un moteur de recherche, sur les pages des sites, la durée de la recherche, le nombre de pages ouvertes ou encore le nombre de mots tapés sur la barre de recherche. Ainsi, les chercheurs ont pu constater que les individus plus âgés étaient moins rapides, avec en moyenne 20 secondes de plus passées sur un moteur de recherche, 146 secondes en moyenne contre 64 pour la génération Y sur les pages de sites et près de 100 secondes de plus pour la réalisation des tâches. Des chiffres qui augmentent proportionnellement à la complexité de la tâche.

D'autres qualités...

Néanmoins, les 49-59 ans ne sont pas en reste face à la génération Y. Ainsi, les chercheurs ont pu constater que bien qu'ils prennent plus de temps à la réalisation de tâches sur Internet, ceux-ci dépassent les 18-26 ans quant aux techniques de recherches. En effet, la génération plus âgée comptait en moyenne 1,8 requêtes sur moteur de recherche contre 2 pour la génération Y, et 0,4 mots en moins pour le même résultat final. Ce qui remet encore une fois en question les théories selon lesquelles la génération Y serait beaucoup plus avancée en matière de technologie. Autre point intéressant, l'équipe de chercheurs a également fait les mêmes tests entre hommes et femmes et n'ont constaté que très peu de différences entre les deux groupes, avec une légère propension pour les femmes à être plus rapides

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas