Les moteurs de recherche s'accordent pour lutter contre les sites web pollueurs

Par 20 janvier 2005
Mots-clés : Smart city

L'annonce est historique : Google, Yahoo et MSN, les frères terribles de la recherche en ligne, ont fait savoir qu'ils s'associeraient pour lutter contre le référencement sauvage des sites web de...

L'annonce est historique : Google, Yahoo et MSN, les frères terribles de la recherche en ligne, ont fait savoir qu'ils s'associeraient pour lutter contre le référencement sauvage des sites web de spammeurs sur leurs moteurs de recherche.

Le " Page Rank ", méthode de référencement initiée par Google, est en cause. Pour mémoire, celle-ci fonde le classement des sites Internet en fonction de leur popularité sur la toile : plus l'adresse d'un site Internet sera reprise par des tiers, et plus ce site remontera dans les résultats proposés aux internautes.

Les spammeurs ont très vite compris l'intérêt qu'ils pouvaient avoir à exploiter ce mode de référencement pour que les moteurs surévaluent leurs sites web : il leur suffit, dans des forums ou sur des blogs, de conseiller leur site et d'en faire apparaître l'adresse pour s'assurer que celui-ci bénéficiera d'un "Page Rank" maximum.

La solution proposée par Google pour remédier à cette pollution des moteurs de recherche est radicale mais elle a été acceptée par ses concurrents et par les grands fournisseurs de blogs. Il s'agit pour eux d' attribuer au code des blogs un attribut HTML qui permettra de ne plus prendre en compte les adresses Internet qui y sont postées.

Bien entendu, les liens seront toujours référencés, et l'internaute les retrouvera dans les résultats de ces recherches, mais ils ne bénéficieront plus du système de "Page Rank". Les spammeurs ont donc perdu une bataille... et d'une certaine manière entraîné dans leur chute le monde des blogs et des petits internautes. Leur recommandation de sites Internet ne permettra plus à leurs préférences d'être reconnues sur les grands moteurs de recherche...

(Atelier groupe BNP Paribas - 20/01/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas