La motion capture est à portée des cinéastes amateurs

Par 30 mai 2008 1 commentaire

La Stanford University développe un système permettant de numériser les mouvements d'un acteur sans nécessiter de marqueurs physiques ni de corrections manuelles. Le logiciel est capable de capturer les vêtements portés par le comédien.

Selon le News Scientist, les réalisateurs de films à petit budget pourront désormais s'offrir les effets spéciaux les plus impressionnants. Ce, via une nouvelle technique de motion capture. D'après le journal scientifique, l'équipe de chercheurs emmenée par Christian Theobalt a mis au point un logiciel suffisamment précis pour capturer en trois dimensions l'ensemble des mouvements d'un corps humain. Jusque là, rien que du déjà vu, sauf que le software - contrairement aux techniques de motion capture traditionnelles - ne s'appuie ici sur aucun marqueur physique. Ces points réfléchissants sont habituellement positionnés sur une combinaison noire portée par les acteurs et qui permet à la caméra de suivre leurs mouvements. Le problème étant que les logiciels de traitement de l'image perdent parfois la trace de ces marqueurs, ce qui implique des corrections manuelles.
Capturer les mouvements de l'acteur
Ce processus, par définition coûteux car exigeant l'expertise d'un technicien spécialisé, peut être résolu par leur logiciel, expliquent les chercheurs de la Stanford University. La technique ainsi développée passe tout d'abord par la création d'un clone numérique de l'acteur grâce à un scanner laser. La capture des mouvements de ce dernier est ensuite réalisée via huit caméras disposées à différents angles de la scène tournée. La gestuelle et les déplacements sont enfin analysés pour être appliqués au double virtuel. Cette apposition du mouvement à l'objet numérisé s'effectue image par image, ce pour favoriser le réalisme du rendu. L'animation 3D finalement obtenue n'a ensuite plus qu'à être exportée dans l'environnement visuel du film.
Numériser le vêtement
Le logiciel est également capable de comparer la position des traits du personnage enregistrés sur chacun des huit angles de prise de vue pour calculer d'autres détails. Les plis de vêtements par exemple. Un des avantages de cette méthode réside dans le fait que l'acteur peut endosser son costume dédié sans risquer de perturber le système. "J'imagine qu'un comédien peut mieux faire son office et s'imprégner d'un rôle s'il peut porter le bon costume", a déclaré au New Scientist Richard Broadbridge, expert en motion capture pour 4D View Solutions. Parallèlement à cette aide pour l'acteur, la caméra est désormais capable de prendre en compte les déformations des vêtements. Une caractéristique qui tend vers plus de réalisme : capturer les changements de forme de l'habit offre un rendu plus naturel que de les simuler informatiquement.

Haut de page

1 Commentaire

voila je suis en école de cinéma a Nice et j'aimerais faire l'acquisition de ce logiciel dont vous parlez et comme je n'ai pas beaucoup de moyens j'aimerais savoir si ce logiciel est gratuit ou a 1 faible cout pour la post prod de mon film que je prépare depuis environ 1an accumulant des retard assez important je désirerais savoir ou et quand vous le receviez ou sil existe un lien ou le nom de l'entreprise qui l'édite merci d'avance . pierre flochC'est malheureusement un logiciel de recherche. Le seule moyen pour savoir s'il est disponible est de contacter la Stanford University pour savoir si ces travaux sont en open source.

Soumis par floch (non vérifié) - le 22 juillet 2008 à 10h32

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas