Motorola cède ses parts dans le consortium Symbian Limited

Par 02 septembre 2003
Mots-clés : Smart city

Profitant de la récente expiration de son accord entre actionnaires (le 28 août dernier), le fabricant américain Motorola a annoncé ne pas souhaiter conserver ses parts de participation dans le ...

Profitant de la récente expiration de son accord entre actionnaires (le 28 août dernier), le fabricant américain Motorola a annoncé ne pas souhaiter conserver ses parts de participation dans le consortium Symbian Limited, accoucheur du système d’exploitation Symbian, actuellement dominant sur le marché des téléphones portables.

Evalués à 90 millions de dollars, les 19 % de participation de Motorola au sein de Symbian Limited devraient être revendus à Nokia et Psion, qui possèdent respectivement 19 et 25,3 % du consortium. Quelle est la raison de ce retrait ? Motorola souhaite proposer plus facilement des terminaux fonctionnant avec des systèmes d’exploitation concurrents (Windows Mobile, GNU/ Linux), tout en conservant une licence Symbian.

De fait, comme le rapporte le site CNET news, le fabricant américain a déjà présenté en février dernier un téléphone portable fonctionnant sous système Linux, développé par Montovista Software, une société californienne spécialisée.

(Atelier groupe BNP Paribas – 02/09/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas