Motorola et Microsoft s’allient autour d’un nouveau type de téléphone mobile

Par 15 septembre 2003
Mots-clés : Smart city

Motorola, géant de la téléphonie mobile, et Microsoft, le numéro un mondial du logiciel, s’allient pour combiner la puissance de l’informatique de bureau et la convivialité d’utilisation des ...

Motorola, géant de la téléphonie mobile, et Microsoft, le numéro un mondial du logiciel, s’allient pour combiner la puissance de l’informatique de bureau et la convivialité d’utilisation des téléphones mobiles afin de proposer aux professionnels nomades du monde entier une nouvelle plate-forme de communication.

Avec l’annonce de ce nouveau mobile MPx200 de Motorola, équipé du système d’exploitation Windows Mobile de Microsoft, les deux sociétés marquent le début d’une collaboration sur une gamme de terminaux mobiles, de type Pocket PC et Smartphone. Ces terminaux mobiles seront l’outil indispensable d’accès à l’information pour tous les professionnels mobiles et utilisant fréquemment Internet. En outre, cette alliance prévoit une collaboration en matière de programmes de marketing et à destination des développeurs.

Alliant les performances et la personnalisation de haut niveau des mobiles de Motorola à la puissance du logiciel Windows Mobile, les nouveaux terminaux de Motorola constituent une plate-forme exceptionnelle pour les applications de communication, de multimédia, de navigation sur Internet et de jeux. Le nouveau MPx200 de Motorola permet aux utilisateurs de gérer leurs informations personnelles et de synchroniser leur messagerie électronique, leur agenda et leurs contacts avec Microsoft Outlook, en se connectant à un PC ou via synchronisation sans fil avec Exchange Server.

Cette utilisation mixte, domestique et professionnelle, des technologies sans fil semble être la plus en vue actuellement. Selon un rapport du cabinet d’études IDC, les professionnels restent en effet apparemment assez méfiants envers le Wi-Fi. 34 % des personnes interrogées se connectent depuis leur domicile grâce à un réseau sans fil, alors qu’ils ne sont que 27 % à le faire depuis leur lieu de travail. Pour les entreprises, l’installation d’un réseau de ce type « n’est pas une priorité ».

(Atelier groupe BNP Paribas – 15/09/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas