Motorola : très bons résultats, malgré le recul des ventes de téléphones portables

Par 21 janvier 2004
Mots-clés : Smart city

Les analystes s'attendaient à un bénéfice net de 13 cents par action. Motorola a dépassé toutes leurs espérances en annonçant 17 cents par action de bénéfice net, soit au total 409 millions de...

Les analystes s’attendaient à un bénéfice net de 13 cents par action. Motorola a dépassé toutes leurs espérances en annonçant 17 cents par action de bénéfice net, soit au total 409 millions de dollars. Le chiffre d’affaires enregistre une hausse de 4,2 % sur un an, et atteint les 8,02 milliards de dollars. Des résultats plus que satisfaisants pour le quatrième trimestre, donc.

Pour autant, le président directeur général de Motorola, Edward Zander, n’a pas fait montre d’un grand enthousiasme, oubliant la performance pour concentrer son discours sur les ventes de téléphones portables, qui ont reculé de 3 % en un an à 3,3 milliards de dollars. Une baisse qui n’est pourtant pas réellement surprenante : il faut dire que la croissance de la demande sur le segment de la téléphonie mobile (+ 64 % au quatrième trimestre 2004 par rapport à la même période en 2003) a surpris plus d’un fabricant.

Et le dernier trimestre 2003 a été ponctué d’annonces, émises par les fabricants de composants, sur leurs retards de production. Des retards qui se sont naturellement répercutés sur les constructeurs de téléphones portables. Comme l’a exprimé Edward Zander, Motorola est de ces fabricants qui n’ont pu satisfaire la demande et ont donc pris du retard par rapport à la concurrence.

Le problème est résolu, puisque Motorola peut aujourd’hui livrer en masse ses produits haut de gamme. Et sa direction s’est montrée assez confiante quant à l’année 2004, annonçant des estimations de ventes comprises entre 6,4 et 6,8 milliards de dollars.

( Atelier groupe BNP Paribas –21/01/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas