Mozilla abandonne sa suite logicielle

Par 14 mars 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

Mauvaises nouvelles pour la fondation Mozilla. Après les succès mondiaux de son navigateur Firefox et de sa messagerie Thunderbird, le groupement doit faire face à certaines difficultés en ce qui...

Mauvaises nouvelles pour la fondation Mozilla. Après les succès mondiaux de son navigateur Firefox et de sa messagerie Thunderbird, le groupement doit faire face à certaines difficultés en ce qui concerne sa suite logicielle, qui comprend un navigateur, une messagerie et un éditeur HTML.

La version 1.8, nom de code "Seamonkey" ne sortira pas ; la fondation Mozilla a jugé plus pertinent de concentrer ses efforts sur certains éléments (logiciel de messagerie, navigateur...) pour lesquels les utilisateurs ont marqué leur engouement, plutôt que de travailler sur toute une suite logicielle.

Manquant de ressources pour le développement de Seamonkey, le groupement a assuré qu'il continuerait de mettre à jour la version 1.7.x et qu'il laisserait le code source de la version 1.8 accessible aux développeurs qui souhaiteraient travailler dessus : une démarche 'logiciel libre' qui devrait plaire aux adeptes de Mozilla.

En attendant, pas de panique : les aventures des électrons libres Firefox et Thunderbird continuent. Le navigateur a déjà dépassé les 9 % de parts de marché en France.

A lire à ce sujet :

Le point sur les parts du marché des navigateurs Internet (14.01.2005)
Le point sur les fonctionnalités du navigateur Firefox (14.01.2005)

(Atelier groupe BNP Paribas - 14/03/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas