MTV se lance sur le marché de la musique en ligne

Par 15 mai 2006
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Alors que l'accord entre MTV et Microsoft avait officiellement été annoncé en décembre dernier , la chaîne musicale ouvrira son service de vente de musique en ligne mercredi. Urge intègrera la...

Alors que l'accord entre MTV et Microsoft avait officiellement été annoncé en décembre dernier , la chaîne musicale ouvrira son service de vente de musique en ligne mercredi. Urge intègrera la dernière version du lecteur multimédia Windows Media Player (WMP). MTV, acteur essentiel du marché de la musique fait, avec Urge, son entrée sur Internet.
Pour son lancement, le catalogue de Urge devrait proposer 2 millions de titres qui, sur le modèle de ses concurrents directs, seront vendus à l'unité pour 0,99 $ ou à l'album pour un prix avoisinant les 10 $.
Comme Yahoo ou Realnetworks, Urge proposera également la location illimitée de musique moyennant un abonnement mensuel de 9,95 $. Les abonnés qui souhaitent pouvoir transférer les titres sur leurs baladeurs devront eux payer 15,95 $ par mois. La portabilité, ça se paye !
Urge dit être compatible avec une centaine de modèles de baladeurs numériques. Notons évidemment qu'il ne le sera pas avec l'iPod d'Apple - ce qui enlève à Urge 49 % du parc des détenteurs de baladeurs numériques . Cependant, comme Apple, MTV bénéficie de la puissance de sa marque et du relais qu'elle peut faire sur les différents canaux sur lesquels elle est présente (télévision...).
MTV se lance sur un marché largement dominé par Apple (qui a vendu plus d'un milliard de titres). Mais, ses véritables concurrents seraient plutôt les autres acteurs du marché comme Yahoo, Napster ou Realnetworks, qui, eux, s'adressent aux détenteurs de baladeurs d'autres marques qu'Apple.
Malgré la prédominance de la firme à la pomme, le marché de la musique en est encore à ses balbutiements. Les ventes de musique numérique, bien qu'en très forte croissance, ne représentent aujourd'hui que 5 % des ventes totales de musique pour un chiffre d'affaires de 1,1 milliard de dollars .
Le renforcement des procédures anti-piratage et la sensibilisation des nouveaux consommateurs pousseront de plus en plus d'internautes vers les plateformes légales de vente ou de location. Rappelons qu'en France, aucun service de location illimitée n'est encore disponible.
(Atelier groupe BNP Paribas - 15/05/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas