MultiMatch agrège le patrimoine culturel européen

Par 02 janvier 2009 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Pour faciliter l'accès aux ressources culturelles du vieux continent, ce moteur de recherche multilingue et multimédia croise les résultats en ligne avec les archives de musées et de bibliothèques.

La riposte de l'Union Européenne a ce que certains de ses membres voient comme une main mise de Google sur leur héritage culturel passe par MultiMatch. Ce projet de recherche élabore en effet un moteur de recherche dédié au patrimoine culturel européen numérisé. Comme l'explique Pasquale Savino, coordinatrice du projet, "notre plate-forme ne fait pas que rechercher des ressources disponibles en ligne. Elle recoupe ces résultats avec un nombre croissant d'archives d'institutions culturelles qui, elles, ne sont pas accessibles au public". Ce métamoteur est par ailleurs optimisé pour les recherches multimédias. Musique, images et vidéos sont recensées non seulement en fonction des noms de leurs fichiers mais aussi grâce à des techniques sémantiques et contextuelles. Si par exemple un utilisateur dispose d'une reproduction de Guernica, il peut chercher des images apparentées. Autrement dit d'autres toiles de Picasso. Le système fonctionne pour l'instant dans six langues.
Outils contextuels et sémantiques
Une recherche effectuée en polonais peut ainsi être configurée de façon à ce que ses résultats soient en espagnol, en anglais, en italien, en hollandais ou en allemand. Les critères de recherche avancés sont eux-mêmes adaptés aux recherches culturelles et historiques : la pertinence peut être fonction d'une époque ou d'un domaine d'études particulier. Les chercheurs insistent par ailleurs sur les capacités d'apprentissage de leur moteur. Ce dernier a d'abord été entraîné à l'identification de ressources culturelles en le faisant indexer des sites dédiés comme des portails de musées ou des catalogues de bibliothèques en ligne. Le principe étant que MultiMatch soit capable de s'améliorer de lui-même en reconnaissant par la suite les informations potentiellement intéressantes sur des pages qui ne sont pourtant pas consacrées comme étant dédiées à la culture.
Wikis personnalisés
Grâce à un tel système d'apprentissage, le moteur devra être capable d'inférer l'existence de contenu pertinent, y compris en l'absence de métadonnées. Grâce à ces diverses technologies, MultiMatch pourra être utilisé pour recroiser toutes sortes de connaissances. Un système d'hyperliens sera par exemple capable d'agréger la biographie d'un artiste, ses catalogues d'expositions, une vidéo documentaire sur son travail et ses critiques. "Chacun pourra ainsi se créer des sortes de Wiki personnalisés en fonction de ses besoins. L'idéal serait par exemple qu'à chaque requête, comme le mot "cubisme", corresponde une table des matières hiérarchisée et catégorisée." Les applications potentielles de MultiMatch sont nombreuses : enseignement, recherche mais aussi tourisme. Les techniques de recherche spécialement conçues pour la culture pourraient enfin être adaptées à d'autres domaines : sport, politique, économie.

Haut de page

1 Commentaire

je suis intéressé par cette revue

Soumis par lachaud (non vérifié) - le 06 janvier 2009 à 13h07

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas