Le multimédia aide à transmettre des informations complexes

Par 16 février 2009
Mots-clés : Smart city

Une étude montre que les nouvelles technologies facilitent l'enseignement et le transfert d'informations auprès des nouvelles générations.

Les livres et les journaux ne seraient plus les supports les plus pertinents pour l'apprentissage. Selon le chercheur Ron Yaros de l'école américaine de journalisme Philip Merrill, le multimédia "représente une opportunité pour communiquer d'une meilleure manière une information complexe au public". Grâce aux innovations technologiques, raconter ou expliquer devient interactif. Ce qui a pour conséquence d'impliquer davantage les jeunes générations, et de mieux leur transmettre le savoir. Le chercheur a identifié trois phases dans l'adoption des nouvelles technologies : l'exploration, l'apprentissage et enfin l'utilisation quotidienne. Les digital natives, qui se trouvent au 3e stade, se tournent naturellement vers ces solutions multimédias qui leur sont familières. Et qui permettent de mettre en scène de manière plus pédagogique le savoir.
Vers une évolution des entreprises
Inversement, selon le chercheur, certains de leurs aînés se situent souvent encore au 2e stade. Dont des entreprises, notamment de presse, qui commencent à évoluer, en remplaçant leurs sites Internet encore composés de textes et d'hyperliens, par des combinaisons multimédias. Les journalistes sont formés aux nouveaux supports, et de nouvelles expériences, à l'instar du voyage au bout du charbon, sont initiées pour informer différemment. Dans le cadre scolaire, les plates-formes collaboratives, les vidéos et les podcasts sont utilisés pour soutenir l'enseignement. L'interactivité donne à l'utilisateur le sentiment de créer son propre parcours de navigation. En d'autres termes, selon le chercheur, le fait de devoir lancer une vidéo en cliquant sur le bouton "play" pousse l'élève à davantage s'investir que la lecture d'un texte distribué sur le même sujet.
La personnalisation continuera à se développer
L'utilisation du multimédia vise à fournir au public de demain des supports pertinents, en accord avec leur utilisation quotidienne des technologies. Mais si les formats se multiplient, l'attention des internautes, quant à elle, d'amenuise devant le flux d'informations quotidien. L'une des solutions, au-delà des supports attractifs, réside, selon les résultats de l'étude, dans la personnalisation de l'information. Si celle-ci existe déjà, notamment sur les sites d'informations, le chercheur insiste sur l'importance du développement, à l'avenir, des filtres paramétrés par l'utilisateur. Et ce, afin d'affiner la pertinence des contenus par rapport au lecteur : "Mes recherches montrent de manière claire que la personnalisation continuera à s'accroître et qu'à terme, les individus attendront de l'information calibrée pour eux".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas