Quand le multimédia sur mobile vient en aide aux seniors coréens

Par 07 décembre 2009
Mots-clés : Smart city

Trois acteurs des nouvelles technologies nomades amplifient leur programme d'aide aux personnes âgées. Leur système, à faible consommation d'énergie, devrait simplifier l'assistance médicale.

Pour faciliter et améliorer le travail des aides-soignants et faciliter la vie des personnes âgées, le spécialiste américain des technologies mobiles Qualcomm* met à leur disposition des appareils mobiles 3G aux services et applications personnalisés. Le dispositif - fabriqué par MacroEye et baptisé SHOWcare - propose plusieurs options pour interagir avec la personne soignée. Notamment un accès direct à une téléassistance. Un simple bouton suffit pour que le patient soit automatiquement connecté au centre d’aide associé. Ce service couplé à de la surveillance sans fil permettra entre autres de vérifier à distance l’état de santé de l’intéressé, sans pour autant planifier les visites.
Faciliter la vie des seniors
La communication ne se fait pas seulement via le texte ou l'audio, mais aussi avec des vidéos ou des photos. Grâce au dispositif, les communications du "patient" sont gérées en fonction de ses besoins : les appels non identifiés peuvent ainsi être ignorés. L'avantage avec le Showcare est que ses capteurs embarqués peuvent gérer automatiquement certaines situations sans action de la personne âgée. Les informations sonores et/ou vidéo seront ensuite transmises sur des téléphones mobiles préprogrammés. En cas d'absence de réponse de l'aide soignant, le système route l'appel d'urgence vers un deuxième combiné, et ainsi de suite.
Améliorer le travail des aides-soignants
Le système de monitoring peut également envoyer des alertes SMS au personnel soignant en cas d’activité physique anormale. Qualcomm apporte sa technologie d’écran Mirasol, dernier cri en matière d’affichage vidéo électronique. Grâce à un système de micros réflecteurs (IMOD), le rendu visuel est meilleur quel que soit l’environnement dans lequel se trouve le patient. Il permet également une consommation fortement réduite. L’aide soignant peut ainsi laisser le dispositif allumé sur une longue période sans se soucier des problèmes de batterie. Ce projet, géré par le programme d’aide aux familles de la ville de Séoul, a pour l'instant été testé sur 400 personnes âgées et 40 aides-soignants. Du fait de son succès, il sera étendu à 4600 autres seniors et 460 personnels de santé.
* en association avec l'opérateur Korea Telecom

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas