Musique en ligne : même Microsoft s'y met !

Par 19 novembre 2003

La vente de musique en ligne devrait représenter le tiers des ventes totales de musique dans le monde d'ici 2008. Un marché juteux, qui attire de nombreux acteurs. Après Apple et Napster, c'est à ...

La vente de musique en ligne devrait représenter le tiers des ventes totales de musique dans le monde d’ici 2008. Un marché juteux, qui attire de nombreux acteurs. Après Apple et Napster, c’est à Microsoft d’annoncer le lancement de son service de vente de musique en ligne en 2004, via son portail MSN. Le géant du logiciel avait pourtant déclaré qu’il n’était pas intéressé par ce nouveau marché. A l’heure qu’il est, les négociations entre l’éditeur et les majors de la musique seraient bien entamées, selon le Wall Street Journal.

Microsoft débarque sur un marché déjà bien occupé. Outre l’iTunes d’Apple et la nouvelle version de Napster, les services de musique en ligne ont fleuri ces derniers mois, avec l’ouverture aux Etats-Unis de Musicmatch, Buymusic et Musicnow. Microsoft devra également composer avec la concurrence des services de musique de RealNetworks et d’AOL (MusicNet)… et avec le futur service de la chaîne de distribution Wal-Mart, qui devrait être lancé prochainement.

Microsoft n’a pas renseigné de tarif pour le téléchargement, mais devrait s’aligner sur le tarif unitaire de ses concurrents, autour de 99 cents.

Toujours dans le domaine de la musique, le FAI (fournisseur d’Accès à Internet) America Online (AOL) a annoncé l’acquisition de SingingFish. Cette filiale de Thomson a développé un moteur de recherche appliqué aux fichiers audio et vidéo. AOL est concurrencé sur le segment de la connexion à Internet classique comme sur celui du haut débit, et la société espère ainsi conquérir de nouveaux abonnés haut débit, en proposant à sa clientèle un service de recherche de meilleure qualité.

(Atelier groupe BNP Paribas – 19/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas