Musique en ligne : Napster, un retour payant ?

Par 10 octobre 2003
Mots-clés : Future of Retail

Inventeur du téléchargement gratuit de musique sur Internet, le site Napster, accusé de piller les oeuvres des artistes, et interdit sur décision de justice en juin 2001, devrait connaître une ...

Inventeur du téléchargement gratuit de musique sur Internet, le site Napster, accusé de piller les oeuvres des artistes, et interdit sur décision de justice en juin 2001, devrait connaître une renaissance prochaine. En toute légalité cette fois, 500.000 titres à 99 cents l’unité seront proposés aux mélomanes. La formule d’achat à l’unité sera complétée d’une possibilité d’écouter et de télécharger des morceaux à volonté, moyennant un abonnement mensuel au prix de 9,95 dollars.

Napster 2.0 fonctionnera sous Windows Media, plate-forme de Microsoft qui assurera la sécurité des transferts des titres, et empêchera ainsi la propagation illégale des fichiers. Au moment de son interdiction, Napster était au faîte de sa gloire, comptabilisant 70 millions d’utilisateurs. Flairant le potentiel commercial du site, l’éditeur de logiciels Roxio l’avait racheté en novembre 2002. Son PDG, Chris Gorog, parle aujourd’hui de Napster 2.0 comme du « service musical le plus achevé et le plus complet au monde. »

Seulement, sur le segment du téléchargement payant de musique en ligne, Napster ne sera plus nécessairement le premier ; si l’offre du « iTunes Music Store » d’Apple est jugée moins diversifiée et mois conséquente que celle de Napster 2.0, il reste que les petits nouveaux Musicmatch.com et Buy.com constituent une rude concurrence pour Napster 2.0 : le premier l’égale en volume, tandis que le second propose ses titres à 79 cents l’unité.

Le grand avantage concurrentiel de Napster 2.0 reste cependant son union avec Microsoft, dont le système d’exploitation est utilisé sur plus de 90% des ordinateurs dans le monde. Une menace qu’Apple semble prendre très au sérieux, puisque son « Music Store » devrait être ouvert aux ordinateurs fonctionnant sous Windows très prochainement.
(Atelier groupe BNP Paribas – 10/10/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas