La musique sur mobile sera-t-elle la poule aux œufs d'or pour les Majors ?

Par 24 janvier 2006

Aujourd'hui, le marché de la musique numérique profite largement aux Majors, malgré la persistance du téléchargement illégal. La musique digitale téléchargée sur son mobile plus particulièrement...

Aujourd'hui, le marché de la musique numérique profite largement aux Majors, malgré la persistance du téléchargement illégal. La musique digitale téléchargée sur son mobile plus particulièrement, est une source de bénéfices pour l'industrie musicale.

En France, d'après l'Ifpi (International Federation of the Phonographic Industry) le chiffre d'affaires de la musique numérique atteint 32 millions d'euros. En 2005, le téléchargement légal a été multiplié par dix. Deux tiers du chiffre d'affaires du téléchargement légal se fait depuis un téléphone portable, notamment grâce au succès des sonneries.

La musique sur mobile rencontre un succès grandissant notamment auprès des jeunes ce qui permet aux opérateurs de maintenir des prix élevés (entre 2 et 3 euros). SFR a annoncé qu'au seul mois de décembre, 310 000 titres ont été téléchargés via son réseau 3G.

L'opérateur marque d'ailleurs son terrain sur ce marché en lançant une offre de location illimitée de musique sur mobile. Il est le premier à proposer ce service en Europe. Pour 14,90 euros, l'abonné a accès à un catalogue de 80 000 titres. Il peut en télécharger le nombre qu'il souhaite. Quand il cesse de payer l'abonnement, il n'a plus accès aux morceaux préalablement loués.

Ce genre d'offre est déjà disponible notamment aux Etats-Unis ou des entreprises comme Yahoo ou Virgin propose la location illimitée de musique avec un abonnement mensuel. SFR se positionne en leader sur un marché dont il a compris les enjeux.

Le succès de l'offre 3G de l'opérateur qui compte plus d'un million d'abonnés sera un tremplin pour le Pass Musique Illimitée. Cependant, l'offre est réservée aux 30 000 premiers clients.

SFR lance aussi le SFR Radio DJ qui évite les problèmes de stockage puisqu'il permet à ses abonnés d'écouter des stations de radio personnalisables. Un abonnement à la journée est disponible (1,99 euro) ou au mois (9,99 euros). Ce service avait été annoncé par Vodafone.

(Atelier groupe BNP Paribas - 24/01/06)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas