Les musulmans disposeront de leur moteur de recherche

Par 02 septembre 2009 3 commentaires
Mots-clés : Smart city

ImHalal.com filtre tout contenu considéré comme inique selon la loi Islamique. Objectif : permettre aux croyants de naviguer de manière vertueuse.

Pour protéger les fidèles, AZS Media a développé un moteur de recherche filtrant tout contenu explicite. Regarder des vidéos à caractère pornographique ou violentes est en effet considéré comme "haram" (une action pécheresseet amorale)dans la religion musulmane. Baptisé I'mHalal, il utilise un système de vérification de sites Web. Au premier niveau, il rejette le contenu considéré comme dangereux pour ensuite le revérifier, afin d'éviter toute erreur."La loi Islamique interdit à un homme musulman de voir une femme dénudée qui n'est pas son épouse, explique à L'Atelier Reza Sardeha, fondateur d'AZS Media Groupe.
Un outil adapté aux musulmans
"Une relation sexuelle avant le mariage ou entre deux personnes du même sexe, les armes et d'autres détails de ce genre sont filtrés par le moteur ".  Lorsqu’une personne entre en contact avec du contenu ayant une nature explicite, le moteur de recherche retourne à l’utilisateur une réponse négative. "Notre objectif est de fournir aux musulmans un environnement sécurisé pendant leur navigation sur Internet, ajoute Reza Sardeha. Nous espérons que I'mHalal deviendra la page d'accueil de beaucoup de familles".
Une navigation kasher
Plusieurs options sont disponibles sur le site : la vérification des sites Web, des photos et des news, ainsi qu'un "Feedback", qui permet aux utilisateurs ayant rencontré un site "haram" de le signaler aux éditeurs. La tentative de créer un moteur de recherche communautaire n'est pas nouvelle. Un service comme Koogle part du même principe, mais cette fois ci en s'adressant aux personnes de confession juive. Celui-ci bloque par exemple toute commande passée le samedi, car la religion interdit toute activité de travail ce jour de la semaine.

Haut de page

3 Commentaires

Un gros n'importe quoi, une hypocrisie sans nom.
Qui empêche un "bon musulman" de s'oublier et de taper "pr0n" dans Google pour se rincer l'œil.
Encore plus hypocrite, pour se faire bloquer par Kookle un samedi cela nécessite que l'on utilise un ordinateur avec une connexion internet le samedi. Donc c'est déjà péché.
Ces services sont développé spécialement pour les extrémistes hypocrites de tout poilsc'est une vision. ce qui est important, et qu'on le déplore ou non, c'est que l'informatique confessionnelle se développe.
Cordialement,
La rédaction

Soumis par Winael (non vérifié) - le 02 septembre 2009 à 16h15

Bonjour Winael,
ce qu'il faut que vous vous mettiez à l'esprit, c'est que ce service s'adresse à ceux qui sont écœurés de tomber sur des contenus de type "Sexe" PAR INADVERTANCE.
En ce qui me concerne je suis ravi d'un tel outil car cela m'évitera de tomber des femmes nues.

Soumis par Flexinfo (non vérifié) - le 02 septembre 2009 à 17h42

Alors que l'on fête tout juste les 40 ans d'Arpanet, système élargit afin de créer Internet et empêcher qu'une information ne puisse circuler on s'aperçoit que le net se compartimente, qu'on censure et contrôle a tout va. On imagine bien les dérives possibles pour des extremistes radicaux (interdisant des sites humoristiques par exemple).
@Flexinfo: tu peux aussi mettre un logiciel de contrôle parental, mais si un adulte est incapable de "supporter" l'image d'une femme nue sur Internet, ça doit être terrible quand il arrive sur la page web qui couvre la foire à la saucisse et aux jambons... C'est de l'humour mais finalement ca illustre bien le ridicule l'informatique confessionnelle.

Soumis par Rémi (non vérifié) - le 03 septembre 2009 à 13h28

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas