MVC : un standard de compression prometteur pour la 3D HD

Par 30 août 2010
Mots-clés : Digital Working, Europe

Le Fraunhofer et l'institut Heinrich-Hertz ont mis au point une norme de compression video permettant d'utiliser Internet, la télévision numérique ou le satellite pour regarder un film en 3D. Sans altérer la qualité de haute définition.

Télécharger et visionner simultanément en streaming des films en trois dimensions via Internet ou le satellite. C'est ce que propose une équipe de chercheurs des instituts Fraunhofer et  Heinrich-Hertz grâce à la mise au point d'une nouvelle norme de compression vidéo baptisée MVC (Multiview Video Coding). Cette technique de compression a l'avantage de réduire considérablement le débit des données utilisées sur le canal de transmission, tout en conservant la même qualité haute définition.
MVC comprime l'ensemble des images en un seul fichier
Pour que le spectateur puisse regarder les films sans interruption, les vidéos doivent se charger rapidement. Pour ce faire, " la norme de compression MVC comprime l'ensemble des images en un seul fichier transmis à un récepteur",explique Thomas Schierl, scientifique à l'institut Heinrich-Hertz de Berlin. "Un adaptateur décode par la suite ces informations pour les transmettre à la télévision". Dans le détail, deux images sont au minimum nécessaires pour créer une représentation spatiale, une pour l'œil gauche et une pour le droit.
Une réduction conséquente du poids des fichiers
La norme MVC les entremêle pour n'en faire qu'une et ainsi réduire le débit de téléchargement des films. Une réduction pouvant aller "jusqu'à 40% du poids d'un fichier audiovisuel", selon Thomas Schierl. Tout en permettant aux utilisateurs de regarder un film sous n'importe quel angle, et ce, sans lunette. La MVC doit être présentée lors de la Convention internationale de radiodiffusion à Amsterdam en septembre.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas