MVNO: Carrefour entre dans la danse

Par 24 octobre 2006
Mots-clés : Digital Working

Carrefour se lance sur le marché des opérateurs virtuels. Le numéro deux mondial de la distribution vient d'annoncer le lancement pour le 8 novembre 2006 de son offre mobile. Celle-ci s'appuiera...

Carrefour se lance sur le marché des opérateurs virtuels. Le numéro deux mondial de la distribution vient d'annoncer le lancement pour le 8 novembre 2006 de son offre mobile. Celle-ci s'appuiera sur le réseau Orange. Cette formule arrive douze jours après le lancement par un autre géant de la distribution, Auchan, de sa propre offre, en partenariat avec SFR. Un léger goût de déjà-vu ?
 
Selon Marc Daeffler, directeur Electronique, photo, ciné et son chez Carrefour, la chaîne a "voulu faire une offre extrêmement simple qui s'adresse à une clientèle qui ne se retrouve pas dans les offres actuelles, soit pour des raisons de complexité, soit pour des raisons de budget".
 
Et pour répondre à cet enjeu, Carrefour Mobile mise sur le bas prix avec une formule prépayée à partir de cartes et de recharges allant de 4 à 32 euros. La minute sera facturée 39 centimes, soit un centime de moins qu'Auchan, et le SMS devrait coûter le même prix qu'au client de l'Auchan Mobile, 10 centimes d'euros.
 
Le groupe mettra également à disposition trois packs comprenant le mobile et une carte prépayée de 4 euros, l'un à 49 euros avec un téléphone Sagem, l'un à 69 euros avec un Motorola, et un dernier à 89 euros avec un Samsung.
 
Pour se démarquer de ses concurrents, la chaîne aux 217 hypermarchés français mettra en place une troisième formule inédite. Sous la forme d'un "kit d'accès", ce pack joue sur les désirs de flexibilité et de liberté des clients. Pour 15 euros, le consommateur disposera d'une carte à 4 euros et d'une carte SIM, qu'il pourra insérer dans le portable de son choix, et ce sans passer par un vendeur ou par un quelconque service. Acheter son forfait pourra désormais se faire en même temps que le reste des courses !
 
Avec son offre, Carrefour souhaite se tailler une place de leader sur le marché des MVNO, occupé actuellement par une dizaine de concurrents, dont Auchan, qui partage les mêmes ambitions. Y aura-t-il de la place pour tout le monde sur un secteur qui, malgré l'engouement des consommateurs, ne disposait, au 30 juin 2006, que de 1,5 % de parts de marché ?
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 24/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas