[MWC 2013] Haptic intensifie l'expérience tactile sur mobile

Par 26 février 2013 1 commentaire
Haptic

Avec pour ambition d'être utilisé aussi bien dans le monde du travail, que dans les jeux-vidéos et l'apprentissage, des chercheurs ont développé une technologie intensifiant les sensations de toucher sur mobile.

Si des vibrations peuvent être ressenties à travers la plupart des appareils mobiles existants, la sensation y est souvent limitée. Présent au MobileFocus Global, événement organisé par Pepcom Inc. à la veille du Mobile World Congress, qui se déroule cette semaine à Barcelone, L'Atelier a rencontré l’entreprise californienne Immersion, qui a mis au point une technologie permettant d'optimiser ce contrôle du sens du toucher. La technologie Haptic – qui tient son nom du grec « Haptikos », ou capacité de sentir ou percevoir quelque chose – favorise en effet l’intégration de différentes sensations de vibrations dans les applications pour mobiles. Ainsi, celle-ci permettrait aux utilisateurs, lorsqu’ils appuient sur un bouton virtuel, de ressentir au toucher la force ou la résistance exercée en retour par l’appareil. Chris Ullrich, vice-président d'Immersion, insiste sur le fait que « les interactions avec le mobile utilisant cette technologie deviennent plus nombreuses car les utilisateurs peuvent maintenant les sentir, les toucher. »

Améliorer le réalisme

Actuellement, les écrans tactiles manquent de retours physiques dont les humains ont besoin pour comprendre complètement les interactions qui agissent. Les applications développées avec cette nouvelle technologie peuvent donc intégrer davantage de vibrations et ainsi améliorer et enrichir l’expérience de l’utilisateur. Haptic améliore également la sécurité, notamment lorsque l’utilisateur doit valider une entrée sur son écran, la vibration étant plus réelle qu’une simple confirmation via l’audio ou le visuel. Cet effet peut être rassurant pour l’utilisateur, lui permettant par exemple lors de la saisie d’un numéro ou d’un texte, de se rendre compte physiquement que cette dernière a été effectuée avec succès. De plus, Chris Ulrichn promet un fort développement d’Haptic, notamment pour les jeux vidéos. Une démonstration réalisée avec une application – ayant intégré la technologie - simulant les cordes d’une guitare, est frappante : les utilisateurs ont l’impression d’avoir l’instrument entre leurs mains.

Des interactions plus personnalisées

On peut ainsi prévoir l’arrivée de cette technologie au sein des entreprises : deux appareils, sur lesquels une application dotée de cette technologie est téléchargée, et connectés en wifi, peuvent interagir entre eux. Par exemple lors d’une présentation, l’interlocuteur possédant un Smartphone équipé de l’application peut ajouter des commentaires au contenu déjà affiché. Ces modifications seront directement visibles par les autres personnes détentrices d’un objet similaire. Et eux aussi pourront ajouter du contenu en temps réel. Par l'intermédiaire d'Haptic, le support de présentation devient donc un véritable tableau interactif. De plus, toutes les interactions qui peuvent se produire sur un Smartphone, comme par exemple le balayage de l’écran ou l’ouverture d’une application, sont maintenant personnalisables.

 

Haut de page

1 Commentaire

Une application utilisant cette technologie haptique a été développé en France pour rendre accessible et interactive les images. Pour plus d'informations,
"Tactile Mobile" application pour Android http://www.tactilemobile.net/

Soumis par Frederic P. (non vérifié) - le 07 octobre 2013 à 22h28

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas