[MWC] Les clés intelligentes s’universalisent sur mobile pour l’économie de partage

Par 24 février 2014
Mots-clés : Digital Working, clé, Mobile, Europe
blueID

Baimos Technologies a déposé un brevet pour sa technologie BlueID permettant de supprimer l'usage de clés dans diverses situations, et notamment dans celles de partage entre particuliers.

Comment simplifier l'utilisation de clés dans les scènes de la vie quotidienne ? Tout simplement en supprimant leur existence, c'est en tout cas la réponse que livre la technologie BlueID. Présent à l’occasion du MobileFocus Global organisé par Pepcom, l’entreprise Baimos Technologies a dévoilé sa technologie brevetée qui transforme un smartphone en une clé unique en permettant l'identification de l'utilisateur et un contrôle sécurisé des objets physiques. “Nous voulons éliminer la nécessité de l’utilisation de cartes à puce ou de clés en offrant un medium d’accès numérique” détaille David Schmidl, porte-parole de Baimos Technologie, précisant, au passage, que l’intérêt de celui-ci réside principalement dans les entreprises et startup souhaitant développer l’économie de partage.

Une technologie brevetée

Ainsi, à la différence d’autres clés numériques, le kit de développement logiciel BlueID est utilisé pour intégrer la technologie dans n’importe quelle application dont le but est d’ouvrir l’accès à quelque chose de matériel ou non à partir de son mobile. Et plus particulièrement, celui-ci s’adresse à des développeurs souhaitant l’intégrer à des dispositifs nouveaux et existants M2M basés sur des plates-formes Java et OSGi. Un fois le développeur ayant adapté la technologie à son application, les commandes peuvent être exécutées en toute sécurité en une fraction de seconde par la simple pression d'un bouton dans l'application d’un smartphone équipé. La commande est alors envoyée à partir de l'application de l'appareil via les réseaux sans fil à courte portée comme le Bluetooth à puce, le WiFi ou encore en utilisant le NFC. Ainsi, même dans une région sans réseau ni accès à Internet, les commandes peuvent toujours être exécutées.

De multiples applications

“La technologie BlueID s’avère également utile dans les scénarios de partage” précise David Schmidl. En effet, en pratique, cette nouvelle technologie d’identification permettrait à l’aide d’un smartphone, d’ouvrir la porte de son appartement, de démarrer son véhicule, mais aussi d’ouvrir la barrière d’un parking par exemple. David Schmild évoque ainsi l’utilité que pourrait avoir cette technologie pour un service de partage comme Airbnb: “les personnes n’auraient pu la contrainte de devoir se rencontrer pour procéder à l’échange de clés, tout se ferait à l’aide de l’application BlueID”. Toutefois, on peut dès à présent envisager que les propriétaires préfèrent voir physiquement les personnes auxquelles ils confient leur appartement. Selon Baimos Technologies, plusieurs grands constructeurs automobiles vont annoncer au cours de l’année le lancement de services de mobilité qui intègrent des fonctionnalités BlueID.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas