MyVoice donne de la voix au langage des signes

Par 13 juin 2012
sign language

Des chercheurs de l'université de Houston aux Etats-Unis ont mis au point un programme capable d'analyser les signes qu'utilisent les sourds et malentendants pour communiquer.

Pour les sourds et malentendants, il est souvent difficile de communiquer et pour cause, tout le monde ne maîtrise pas le langage des signes. Pour pallier à ces difficultés, des chercheurs américains du pôle technologique de l'Université de Houston ont imaginé un appareil de traduction.

Il s'agit d'un petit outil de poche, composé d'un microphone, d'une caméra et d'un moniteur posé sur une surface proche d'un malentendant. Ce petit gadget capture les signes  de la personne malentendante, les transfère puis les traduit en voix électronique.

Le véritable challenge lors de la conception est la retranscription des images décomposées de chaque signe. Il faut compter entre 200 et 300 images par signe, ce qui représente un travail de d'échantillonnage colossal! Encore à l'état expérimental, l'appareil pourrait permettre de briser les barrières entre malentendants et non malentendants.

Cette initiative rappelle sans conteste celle de Links, ce service en ligne qui fournit aux particuliers comme aux employés sourds ou malentendants un service d'interprète en ligne. Des projets qui soulignent l'essentielle intégration des personnes sourdes ou malentendantes dans le monde du travail mais aussi dans leur quotidien.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas