Nabaztag chante, bouge les oreilles et change de couleur, tout ça par Wifi

Par 23 septembre 2005 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Finis les carottes, les champs et la myxomatose. Place au Wifi et au lapin communiquant ! Baptisé Nabaztag, le lapin électronique mis au point par la société parisienne Violet, déjà à l'origine...

Finis les carottes, les champs et la myxomatose. Place au Wifi et au lapin communiquant ! Baptisé Nabaztag, le lapin électronique mis au point par la société parisienne Violet, déjà à l'origine du réseau pervasif Ozone , pourrait bien devenir le nouveau gadget à la mode.

Chez Violet, on préfère le terme "objet communiquant" à celui de gadget. Nabaztag - traduction arménienne de lapin - préfigure selon Violet une nouvelle génération d'appareils, capables de communiquer et d'interagir avec leur environnement sans le support d'un ordinateur.

Nabaztag se connecte automatiquement au premier réseau Wifi qu'il trouve. Une fois inscrit sur le site dédié, le lapin maintient un contact permanent avec le serveur via Wifi, grâce auquel il est capable de donner la météo ou la qualité de l'air. Il peut également avertir son propriétaire de l'arrivée d'un courrier électronique.

Ce n'est pas dans ces quelques fonctions que se situe la vraie nouveauté. Nabaztag est également capable de lire pour son propriétaire des messages vocaux, préalablement enregistrés sur le site par l'expéditeur. Il permet également d'envoyer des messages ou des "clins d'œil" accompagnés de mouvements d'oreilles à un autre Nabaztag.

Nabaztag : le premier lapin communiquant !

Comme les fonctionnalités de ce lapin high tech risquent fort à la longue de lasser ses utilisateurs, ses concepteurs ont eu l'idée de créer une communauté virtuelle autour du Nabaztag. Il est ainsi possible d'associer son lapin à d'autres, pour que quand l'un bouge les oreilles ou clignote, le second reproduise ses mouvements.

Les services de base sont gratuits, mais Violet facture les services communautaires 3,90 euros par mois. Les possibilités du Nabaztag sont amenées à se développer : pour cela, Violet a même ouvert ses interfaces de programmation (API) pour que les fanatiques du lapin Wifi développent leurs propres fonctionnalités.

Pour faire partie de la tribu : prévoir 95 euros, un accès Wifi et une prise électrique.

(Atelier groupe BNP Paribas- 23/09/2005)

Haut de page

1 Commentaire

Vous en vendez à la Reunion??

Soumis par Laura (non vérifié) - le 03 octobre 2009 à 05h30

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas