Nagoya teste un nouveau système d’appel on-line des taxis de la ville

Par 04 juin 2004
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Le ministère des Transports japonais a entamé depuis le 28 mai un nouveau test de système de transport intelligent dans la ville de Nagoya. Il s’agit d’un système d’appel de taxi via Internet qui permet au client de parler directement avec le chauffeur de taxi,...

Le ministère des Transports japonais a entamé depuis le 28 mai un nouveau test de système de transport intelligent dans la ville de Nagoya. Il s’agit d’un système d’appel de taxi via Internet qui permet au client de parler directement avec le chauffeur de taxi, de choisir le taxi le plus proche de lui ou même de réserver un véhicule dont il connaît le chauffeur.
Ce test sera présenté lors du congrès international des ITS (Intelligent Transport System) à Nagoya en octobre prochain. Treize sociétés de taxi y participent, ce qui porte à 1.500 le nombre de véhicules connectés à travers un réseau mobile géré par l’opérateur NTT DoCoMo.
Le réseau transporte les informations de localisation des véhicules, qui sont rassemblées dans le centre du consortium Internet ITS, fourni par NEC Soft, et utilisées dans le centre de répartition des taxis des sociétés participantes.
Les données sont également envoyées au centre CTI (Computer Telephony Integration) fourni par un spécialiste des logiciels de gestion de taxi, System-Origin, afin d’établir la conversation téléphonique entre le client et le chauffeur de taxi.
Du côté de l’utilisateur, il suffit d’appeler un numéro gratuit, pour préciser sa demande : taxi à proximité ? Chauffeur anglophone ? Conductrice plutôt que conducteur ? Libre à lui ensuite de sélectionner ses chauffeurs favoris et de les faire appeler en priorité.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas