Nanotechnologies : IBM réussi à émettre de la lumière à partir de molécules de carbone

Par 05 mai 2003
Mots-clés : Smart city

La prestigieuse revue Science a fait part vendredi dernier d’une avancée fondamentale dans les nanotechnologies. Des chercheurs d’IBM ont réussi à mettre au point le plus petit générateur de ...

La prestigieuse revue Science a fait part vendredi dernier d’une avancée fondamentale dans les nanotechnologies. Des chercheurs d’IBM ont réussi à mettre au point le plus petit générateur de lumière au monde : il s’agit d’un nanotube de carbone d’1,4 nanomètre de diamètre, soit 50 000 fois moins qu’un simple cheveu (un nanomètre égal un milliardième de mètre). Une performance révolutionnaire si on la compare aux 90 ou aux 130 nanomètres des plus petits transistors actuels ! Avec le nanotube de carbone, le signal émis n’est plus électrique mais lumineux, il s’effectue cependant grâce au passage d’un faible courant électrique entre les deux extrémités du nanotube. Côté applications, ce nano-composant pourra être utilisé pour transmettre des informations à très grande vitesse, notamment au sein des circuits opto-électroniques qui équipent les infrastructures de réseaux. D’autant que son coût de fabrication devrait être très inférieur aux composants télécoms actuels, selon IBM. Par ailleurs, d’ici une dizaine d’année, la fabrication de micro-processeurs à base de silicium, véritables veines de tous les appareils électroniques, pourrait progressivement être abandonnée au profit de ces nano-composants, dont la production à grande échelle reste encore à établir. (Atelier groupe BNP Paribas – 05/05/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas