Nanotechnologies : vers des CD à mémoire atomique ?

Par 14 octobre 2002

Une équipe de chercheurs américains de l’université du Wisconsin vient de réaliser une expérience de stockage de données par mémoire atomique...

Une équipe de chercheurs américains de l’université du Wisconsin vient de réaliser une expérience de stockage de données par mémoire atomique. Celle-ci utilise le déplacement d’atomes sur une surface de silicium équivalente à 20 atomes (cinq atomes de haut, contre quatre atomes de large). Grâce à des microscopes à effet tunnel capables d’atteindre la précision d’observation du nanomètre, chaque bit est codé sur un seul atome. Cette expérience réussie, proche de notre propre mémoire ADN (celle-ci stocke une unité d’information génétique sur 32 atomes !), jette les bases d’une mémoire d’un nouveau type. Les résultats pourraient être impressionnants : un CD-Rom aurait théoriquement une capacité de stockage de 650 millions de Mo, contre 650 Mo aujourd’hui ! Toutefois, pour que ces expériences se transforment en réalité industrielle, il faudrait que la vitesse actuelle de lecture-écriture des données soit nettement plus rapide… (Atelier groupe BNP Paribas – 14/10/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas