Napster 2.0 : Cinq millions de chansons vendues... mais le navire prend l'eau

Par 24 février 2004
Mots-clés : Future of Retail

Nul besoin de revenir là-dessus : l'iTunes Music Store, du fabricant Apple, est LE numéro un des services de téléchargement de musique en ligne. Avec une accessibilité de son service aux...

Nul besoin de revenir là-dessus : l’iTunes Music Store, du fabricant Apple, est LE numéro un des services de téléchargement de musique en ligne. Avec une accessibilité de son service aux utilisateurs de Mac comme aux utilisateurs de PC, l’iTunes revendiquait pour la première semaine de janvier la vente de pas moins de 30 millions de chansons, à 99 cents l’unité !

Dans la catégorie des services accessibles uniquement aux utilisateurs de PC, c’est Napster 2.0, nouvelle version payante et légale du célébrissime site d’échange de fichiers Napster, qui remporte le titre de premier service de musique en ligne. La maison-mère de Napster, l’éditeur Roxio, a annoncé que le site musical avait franchi la barre fatidique des cinq millions de chansons vendues depuis son lancement en octobre, et qu’il tablait sur un chiffre d’affaires de 20 millions de dollars au minimum, pour sa première année de mise en service.

Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes ? Pas vraiment, si l’on se réfère à l’intention de Roxio de licencier une partie de ses effectifs Napster (le nombre exact de salariés concernés par cette mesure n’a pas été dévoilé par l’éditeur). Visiblement, il manquerait au nouveau Napster la combinaison qui fait le succès de l’iTunes : une plateforme de téléchargement de musique en ligne, couplée à un baladeur numérique sur lequel écouter ces titres, dès qu’ils ont été téléchargés : l’iPod.

(Atelier groupe BNP Paribas – 24/02/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas