Napster obtient un nouveau répit.

Par 13 février 2001
Mots-clés : Future of Retail

La cour d’appel de San Franciso a décidé de ne pas fermer, tout au moins dans l’immédiat, le site de Napster, mais demandé à Napster de cesser l’échange de fichiers musicaux protégés par les droits...

La cour d’appel de San Franciso a décidé de ne pas fermer, tout au moins
dans l’immédiat, le site de Napster, mais demandé à Napster de cesser
l’échange de fichiers musicaux protégés par les droits d’auteurs jusqu’à
ce que le procès de fond soit réglé.
Le règlement du conflit avec les éditeurs de musique a en effet été
renvoyé à la cour fédérale ayant initialement décidé la fermeture du site.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 13/02/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas