Les navigateurs web déferlent sur mobile

Par 15 avril 2008
Mots-clés : Smart city

L'arrivée de téléphones à même de surfer sur Internet va favoriser l'adoption rapide d'applications de navigation sur ce support.

La diffusion croissante des smartphones et l’émergence de sites web adaptés à ce support contribueront à l’essor du marché de la navigation web sur mobile. Une fonction au cœur de laquelle se trouve le navigateur, l’application qui connaîtra la plus forte hausse en termes d’adoption sur le créneau mobile ces prochaines années, prédit ABI Research. Le cabinet d’étude n’annonce pas moins qu’une multiplication par dix du nombre de navigateurs dits ouverts (open-Internet browser) délivrés sur la période des cinq ans à venir. Au total, près de 700 millions de téléphones portables seront équipés de ces applications en 2013 contre 70 millions estimés pour l’année 2007.
A la pointe du web
"L’enjeu actuel pour les développeurs de navigateurs mobiles est de tirer profit des derniers standards du web tout en développant des solutions taillées pour le support spécifique qu’est le téléphone", explique Michael Wolf, directeur de recherche pour le cabinet américain. Les prétendants les plus sérieux à ce marché devront par exemple intégrer des technologies comme AJAX à leurs solutions ou encore les rendre capables de prendre en charge les flux RSS. "Les solutions commerciales les plus récentes d’Opera, Openwave et ACCSESS, ainsi que celles déclinées en open source telles que Webkit, visent à permettre au consommateur d’accéder aux contenus du web sans limitation", ajoute-t-il.
Contraintes mobiles
Le chemin à parcourir est cependant long avant que les navigateurs sur combinés mobiles atteignent la qualité de service fournie par leurs équivalents PC. Les contraintes liées à ces appareils portables restent fortes pour les développeurs, selon ABI. Le cabinet souligne par ailleurs le manque de certains plug-ins - Flash en est le principal exemple - sur un grand nombre de modèles. "La tendance à long-terme qui veut que le téléphone opère une transition vers des applications web signifie que le navigateur et les moteurs de services Internet vont être des composantes toujours plus importantes de l’environnement mobile", conclut Michael Wolf.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas